Burundi : 79 milliards d’exonération avant la fin de l’année


Lors de l’étude du projet de loi portant crédit-bail de ce vendredi, 13 novembre 2015 à l’Assemblée Nationale, des députés ont critiqué le régime d’exonération tel qu’il est conduit aujourd’hui. Ils accusent le gouvernement de manque de rigueur.



Par: Isanganiro , vendredi 13 novembre 2015  à 21 : 21 : 11
a

18 milliards, c’est le montant d’exonération que le gouvernement avait prévu cette année. Cependant, les députés se sont indignés de trouver qu’au mois de novembre, les exonérations déjà accordées s’élèvent à 79 milliards.

Selon Agathon RWASA, 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, le régime d’exonération est mal exploité car on dépasse de loin les prévisions au profit des dignitaires qui en sont, le plus souvent, des bénéficiaires. Il s’indigne que le système d’exonération en place condamne le simple citoyen à ne jamais évoluer parce que c’est lui qui paie la TVA et les autres taxes. Le numéro 2 de l’Assemblée Nationale estime que la loi devrait fixer des produits à exonérer et le seuil des exonérations à ne pas dépasser pour éviter les tricheries.

Le Ministre des finances, du budget et de la privatisation accepte que chaque année, les exonérations dépassent 100 milliards. Sans donner des solutions, TABU Abdallah Manirakiza reconnait qu’il y a de la fraude dans les exonérations. Cependant, il indique que le gouvernement fixe exprès les exonérations au seuil inférieur pour ne pas compliquer « le cadre de travail ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

575 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 23 %)

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen ,(popularité : 10 %)

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés ,(popularité : 10 %)

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité,(popularité : 7 %)

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie ,(popularité : 7 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 5 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 5 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 5 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 5 %)

Le Burundi sur le point de produire du pétrole,(popularité : 5 %)