Une fillette de 13 ans violée à Cibitoke


Une petite fillette a été violée par un homme marié au chef-lieu de la province de Cibitoke. L’enfant subit pour le moment des soins intensifs et aurait eu des complications très graves. Les défenseurs des droits de l’homme crient haut et fort et demandent à la justice de faire son travail.



Par: Isanganiro , mardi 17 novembre 2015  à 07 : 51 : 20
a

Un homme aurait été surpris en train de violer une fillette de 13 ans, écolière de la 3ème année de la localité du quartier social situé dans la commune de Rugombo à moins d’un Kilomètre du chef-lieu de la province Cibitoke ce lundi 16 novembre.

Cet homme d’une trentaine d’années et père de 3 enfants a profité de l’absence des parents de la victime et a conduit cette dernière dans une brousse se trouvant à côté de son domicile. « Les voisins ont été alertés par les cris de souffrance que l’enfant ne cessait de pousser », précise avec colère une femme âgée de l’entourage.

L’enfant a été immédiatement admis à l’hôpital de Bujumbura par les défenseurs des droits de la femme à Cibitoke. « La victime est arrivée dans un état critique. Nous avons dû recourir à divers examens et opérations chirurgicales », indique un professionnel de santé rencontré sur place. Des conséquences, poursuit-il ne sont pas à exclure dans l’avenir pour cet enfant.

Persistance des cas d’impunité

Les défenseurs des droits de l’homme œuvrant dans cette province de l’Ouest du pays restent unanimes et exigent des poursuites judiciaires à l’endroit de cet homme. « L’eau a déjà débordé le vase et on ne peut en aucune façon continuer à tolérer de tels actes », Mathias Habimana, représentant de l’Aprodh à Cibitoke.

Contacté à ce sujet, le procureur de la République à Cibitoke dit que le dossier est encore en instruction.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

316 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 18 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 9 %)

Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi ,(popularité : 6 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 6 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 6 %)

Les pillages nocturnes prennent de l’ampleur à Bubanza ,(popularité : 6 %)

Yanick Nihangaza bientot rapatrié au Burundi,(popularité : 6 %)

Rumonge : Des présumés combattants arrêtés,(popularité : 6 %)

Un quadragénaire assassiné dans la Province de Bujumbura,(popularité : 6 %)