L’UE appelle les autorités burundaises à répondre aux consultations prévues par l’Accord de Cotonou


L’Union Européenne interpelle les autorités burundaises à participer aux consultations prévues par l’article 96 de l’Accord de Cotonou. Cela permettrait de chercher une solution acceptable pour les parties afin de remédier au non respect des éléments de cet Accord.



Par: Isanganiro , mardi 17 novembre 2015  à 11 : 52 : 46
a

L’UE regrette l’impasse politique dans le pays, marquée par le refus d’un réel dialogue entre les acteurs burundais et par la violence.

Dans un communiqué sorti ce lundi, l’UE condamne les discours ‘’incendiaires et appel à la haine’’ qui risquent d’aggraver la situation déjà précaire et inacceptable. « Ces développements peuvent avoir des conséquences tragiques pour le Burundi et pour la région toute entière ».

L’UE souligne qu’elle se réserve la possibilité d’adopter de nouvelles mesures restrictives ciblées à l’encontre de ceux dont l’action ou le discours auraient conduit ou conduiraient à des actes de violence.

Pour l’UE, seuls le dialogue et la recherche du consensus, dans le respect de l’Accord d’Arusha et de la Constitution du Burundi, permettront de trouver une solution politique durable dans l’intérêt de tous les Burundais.

L’UE invite les autorités burundaises à participer aux consultations prévues par l’article 96 de l’Accord de Cotonou pour rechercher une solution acceptable pour les parties afin de remédier au non respect des éléments de l’Accord que sont les droits de l’homme, les principes démocratiques et l’Etat de droit.

Le 26 octobre dernier, l’UE a invité le Président Burundais à des consultations conformément à la procédure prévue par l’article 96 de l’Accord de Cotonou, sous peine de suspendre le Burundi de cet Accord. Ces consultations sont prévues en cas de non respect des éléments essentiels du même Accord que sont les droits de l’homme, les principes démocratiques et l’Etat de droit. Le Gouvernement a 30 jours pour pouvoir se prononcer et éventuellement décider de la tenue de ces consultations.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

281 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 4 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 3 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 3 %)