Le Burundi, désormais éligible aux prêts de IDA




Par: Isanganiro , mardi 17 novembre 2015  à 12 : 44 : 39
a

Le Burundi vient de sortir de la catégorie des pays dits fragiles avec une percée de 0,1 point poussant le pays à bénéficier des dons et des prêts importants de l’Association Internationale de Développement (IDA).

Le Deuxième Vice-Président de la République Joseph Butore indique que le score du Burundi est passé de 3,2 à 3,3 points, c’était lors d’une retraite des groupes techniques de travail en matière de réformes sur l’évaluation des politiques et institutions publiques, retraite organisée par le comité de pilotage du CPIA (un des critères d’allocation des guichets et prêts d’IDA.

Selon Joseph Butore, ce score sur les réformes en matière de l’évaluation des politiques et institutions publiques est dû à l’amélioration de la gouvernance au Burundi notamment la transparence dans le projet de la loi budgétaire et l’accès du public aux informations financières. Cette mesure des politiques économiques et sociales pour accorder des prêts est subdivisée en quatre groupes techniques : Gestion économique, politiques structurelles, politique d’inclusion et d’équité sociale ainsi que la gestion et institutions du secteur public.

Les présidents des deux premiers groupes ont expliqué que le manque d’appui budgétaire de la part des bailleurs internationaux ont fait défaut aux travaux des différents groupes techniques.

Joseph Butore n’a pas manqué de remercier la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement pour leurs appuis multiformes. Le gouvernement burundais s’engage à remplir d’autres critères du CPIA pour approcher d’autres pays de la communauté de l4 Afrique de Est ayant un score de 3,8 points.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1296 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 9 %)

L’eau thermale de Mugara, une source d’attraction touristique,(popularité : 6 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 5 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 4 %)

L’hôtellerie à Gitega frappée par la crise à Bujumbura,(popularité : 4 %)

L’Agence Buundaise d’Investissement dresse un bilan positif et espère encore à un bon classement,(popularité : 4 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 4 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 3 %)

Burundi : Une nouvelle taxe sur éducation est en cours de préparation,(popularité : 3 %)

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine,(popularité : 3 %)