Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Flambée des prix des denrées alimentaires à Gitega




Par: Isanganiro , mardi 17 novembre 2015  à 16 : 06 : 26
a

Le prix des denrées alimentaires de première nécessité monte sans cesse au marché central de Gitega suite aux récentes pluies diluviennes qui ont dévasté les cultures dans les communes de Mutaho, Bugendana et Nyarusange au mois d’octobre. Les commerçants de ce marché disent que cette montée de prix est dû à la rareté de ces denrées alimentaires et que ça commencé avec ce mois de novembre.

En effet, comme on l’a constaté, le prix d’un kilo de haricot est passé de 950Fbu à 1000Fbu au moment où celui du haricot jaune dit de 1ere qualité varie entre 1350Fbu et 1400Fbu le kilo. Avant, le prix au kilo variait entre 650Fbu et 1000Fbu.

Pour ce qui est du riz, son prix a aussi grimpé. Il était entre 1200 ou 1400Fbu avant, mais maintenant il oscille maintenant entre 1300 et 1500Fbu le kilo. Les graines de maïs avant coûtaient entre 500 à 900Fbu le kilo mais aujourd’hui il est 1000Fbu.

S’agissant des tubercules, le prix de la patate douce qui était à 200Fbu par tas est passé à 300Fbu au moment où celui d’un régime de banane est passé de 400Fbu à 700Fbu.

Cependant, il est à noter que le prix de la pomme de terre a un peu chuté et est passé de 550Fbu et 800Fbu à 500Fbu et 750Fbu. Quant à la farine de maïs, il est à 1000Fbu alors qu’il était à 900Fbu et la farine de manioc qui variait entre 400 ou 700Fbu est maintenant entre 500 ou 800Fbu. Les choux qui se vendaient entre 300 à 350Fbu coûtent aujourd’hui 400Fbu.

Certains commerçants disent les prix du riz, du haricot et du maïs ont monté à cause de leur rareté sur le marché et que d’autres denrées comme le choux ont été dévastées par les récentes pluies torrentielles.

En outre, les clients qui s’approvisionnent dans ce marché accusent les commerçants de vouloir spéculer comme ils ont l’habitude de le faire en période pluviale.

L’administrateur communal de Mutaho Denis Niyomuhanyi indique que si la pluie continue à tomber au même rythme en dévastant les cultures les conséquences seront énormes comme dans les marais de la zone Rwisabe où le haricot et le maïs ont péri. Il souligne aussi que la population risque de manquer des semences pour la prochaine saison culturale et la montée des prix des denrées alimentaires sur les marchés.

A toutes ces inquiétudes, le directeur de la DPAE Gitega Ingénieur Helmenegilde Manyange tranquillise la population en disant que les semences ne pourront pas manquées du fait qu’il a déjà transmis le rapport au ministère de tutelle mais en attendant, il exhorte la population des communes touchées de demander à crédit les séances à leurs voisins à rembourser après la récolte.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

462 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 25 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 9 %)

Rumonge : L’huile de palme flambe,(popularité : 8 %)

Muyinga/L’avocat, produit d’exportation,(popularité : 8 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 7 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 7 %)

Des amarantes amères : un problème de semences ,(popularité : 7 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 7 %)

Le Burundi sur le point de produire du pétrole,(popularité : 7 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 7 %)