La CADHP décide la mise sur pied d’évaluation des droits de l’Homme au Bdi


La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) reconnait qu’il est impératif d’instituer des mesures de prévention des violations des droits de l’homme au Burundi. Dans sa session ordinaire de ce 17 Novembre, la CADHP a décidé la mise sur place d’une mission qui évaluerait la situation des droits de l’homme.



Par: Isanganiro , mercredi 18 novembre 2015  à 11 : 27 : 26
a

Dans sa Résolution 310 (LVII) 2015 de ce 17 Novembre, la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples se dit préoccupée par toutes les violations des droits de l’homme, les pertes de vies et l’aggravation de la situation humanitaire causant le déplacement discontinu des personnes et un flux considérable de refugies vers les pays voisins.

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples estime donc qu’il est urgent de mettre sur pied une mission d’établissement des faits sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Elle appelle le Gouvernement du Burundi à coopérer avec cette commission et à autoriser d’urgence sa mission d’établissement des faits.

Dans la même Résolution, la CADHP prie la Communauté de l’Afrique de l’Est et l’Union Africaine de faciliter la mission de la Commission. Elle demande également la prise des mesures nécessaires pour s’assurer que, dans le cadre des efforts de médiation, il soit mis fin aussitôt à toutes les violations des droits de l’homme. La CADHP appelle le Gouvernement du Burundi et tous les acteurs politiques concernés à répondre positivement à la demande de dialogue pouvant ramener la paix.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU





Les plus populaires
En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 13 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 6 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 6 %)

Grève des magistrats à Cibitoke ,(popularité : 5 %)

Le journaliste Nkezabahizi tué par les délinquants,(popularité : 5 %)

La vérité sur plus de 400 personnes massacrées à Kivyuka en 1996 reste mystérieuse,(popularité : 5 %)

Les prisons centrales enregistrent des effectifs pléthoriques de détenus ,(popularité : 5 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 5 %)

Muyinga : Le CNDD-FDD se dissocie de ses jeunes zélés ,(popularité : 5 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 5 %)