Transfert temporaire du siège de la CIRGL


Le secrétariat exécutif de la CIRGL annonce le transfert du siège de la conférence en raison de la situation sécuritaire qui prévaut au Burundi. Il sera temporairement logé au Levy Mwanawasa Centre de Lusaka, en Zambie.



Par: Isanganiro , vendredi 20 novembre 2015  à 10 : 32 : 26
a

Dans une lettre du 18 novembre 2015 adressée au ministre des relations extérieures de l’Angola, qui est aussi président du comité interministériel de la CIRGL, le secrétariat exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, CIRGL annonce le transfert du siège de Bujumbura vers Lusaka, en Zambie.

Le secrétariat exécutif rappelle dans cette lettre la décision prise lors du 9ème Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CIRGL, tenu à Luanda, en Angola le 18 mai 2015. Le sommet des chefs d’Etat avait décidé de déménager le siège de la conférence du Burundi pour assurer la sécurité du personnel et le fonctionnement continu et efficace de l’organisation jusqu’à ce que la situation se stabilise.

Suite à cette décision des chefs d’Etat, des séances d’évaluation sur la situation ont eu lieu entre le ministre angolais des Relations extérieures avec son homologue de la République du Burundi. Les conclusions de ces séances étaient d’arrêter la mise en œuvre de la décision mentionnée ci-dessus et d’observer l’évolution de la situation sur le terrain.

Le secrétariat exécutif affirme dans cette lettre qu’aujourd’hui, la situation au Burundi, notamment à Bujumbura a empiré et reste extrêmement volatile. Les membres du personnel y compris le secrétaire exécutif ne se sentent pas en sécurité à Bujumbura, où le siège de l’organisation est situé.

Il informe qu’à partir de la date de signature de la lettre, tout le personnel de la CIRGL va travailler au Levy Mwanawasa Centre on Democracy and Good Governance à Lusaka, en Zambie pour bénéficier des installations existantes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

294 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 100 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 7 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 6 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 5 %)

"La radiation du groupe parlementaire Uprona n’a pas raison d’avoir lieu ’’,(popularité : 5 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 5 %)