La ligue Iteka dresse le bilan sécuritaire de la semaine à Bujumbura


Dans son rapport d’allégations de violation des droits d el’ homme et autres faits sécuritaires de la semaine du 16 au 20 novembre, cette organisation trouve que la situation continue à se détériorer surtout dans la capitale Bujumbura. Attaques contre des positions policières ou des policiers en patrouille, des tueries et des arrestations sont les quelques cas enregistrés.



Par: Isanganiro , lundi 23 novembre 2015  à 16 : 44 : 23
a

Dans la nuit du 15 au 16 et même le matin du 16novembre, « des malfaiteurs ont fait des victimes et des dégâts à Bwiza, à Rohero, à Musaga, à Mutakura, à Buyenzi et à Kamenge ».

Le domicile du maire de la ville Freddy Mbonimpa a été attaqué au cours de la même nuit (15 au 16). Mais c’est le domicile du voisin du maire qui a subi le plus de dégâts selon le rapport de la ligue Iteka.

A Kamenge, près du chef-lieu de la zone, des hommes à bord d’une moto ont lancé une grenade qui a blessé trois policiers, lundi le 16 novembre. Un autre policier a été blessé le même jour à la Gare du nord, toujours à Kamenge.

Dans le quartier Nyakabiga, des policiers qui faisaient le contrôle des véhicules à la quatrième avenue ont été attaqués. C’était le 17 novembre vers 19 heures selon Iteka qui dit que ces policiers sont morts sur le champ. Dans la même soirée, des militaires qui gardent la présidence de la République ont arrêté tous les véhicules en provenance de Nyakabiga.

A Musaga, une position policière située près du bar dit « Kwa Vyisi » à la 4ème avenue a été attaquée par des inconnus le 15 novembre. Le bilan a été d’un policier tué selon la police, mais la ligue Iteka parle de plusieurs policiers assassinés.

Une autre attaque a eu lieu le même jour à Mutakura contre des policiers en patrouille. « Comme bilan, il y a eu quatre policiers blessés ».

A Bwiza, la ligue qui cite le porte-parole de la police indique que trois criminels ont été tués le 15 novembre. Deux autres ont été blessés.

Le rapport de la ligue Iteka évoque aussi plusieurs jeunes qui ont été arrêtés à Musaga le 16 novembre, après une explosion de deux grenades tout près du marché. Certains de ces jeunes ont été relâchés dans l’après-midi, le même jour.

A Kibenga rural, un corps sans vie d’une personne a été retrouvé près de la rivière Kanyosha, le 17 novembre. Citant les témoins, le rapport affirme que la victime a été tuée par balles. « La personne avait été arrêtée par un homme qui portait une tenue de la police et emprisonnée dans la prison de Kanyosha », poursuit le rapport qui parle d’exécution extra-judiciaire.

Ce rapport vient confirmer les affirmations des responsables de la police faisant état d’attaques ciblées contre les agents de la police provoquant ainsi une fusillade entre la police et des groupes armés jusqu’ici non encore identifiés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

312 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 16 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 5 %)

‘’Pour la survie des Accords d’Arusha’’, dixit Gaciyubwenge ,(popularité : 5 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 5 %)

Dix mois à la tête de l’Amisom, Lt Gen Ntigurirwa Silas donne son bilan ,(popularité : 4 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 4 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 4 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 4 %)