Le ministre de l’intérieur suspend les activités de certaines associations sans but lucratif


Le ministre de l’intérieur vient de suspendre provisoirement les activités de certaines organisations de la société civile.



Par: Isanganiro , lundi 23 novembre 2015  à 18 : 52 : 33
a

Selon l’ordonnance 530/1597 de ce 23 novembre 2015, les activités de ces associations sont suspendues jusqu’à la clôture définitive de la procédure judiciaire du dossier répressif RMPG 696/MA.

Les organisations citées dans cette ordonnance sont : FORSC : Forum pour le renforcement de la société civile, le FOCODE : Forum pour la conscience et le développement, la PARCEM : Paroles et actions pour le
réveil des consciences et l’évolution des mentalités, SPPDF : Synergie es Partenaires pour la Promotion des Droits de la femme, AMINA : Amicale des militaires en non activités, ACAT : Action chrétienne pour l’abolition de la torture, RCP : Réseau des citoyens probes, Maison Shalon : Association Maison Shalom, Fontaine Isoko : Fontaine Isoko pour la bonnes gouvernance et pour un développement intégré et l’APRODH : Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues.

Dans cette ordonnance, le ministre de l’intérieur motive cette suspension par la nécessité de préserver l’ordre et la sécurité sur tout le territoire du pays.

Les dirigeants de la plupart de ces organisations s’étaient illustrés dans la lutte contre le troisième mandat du Président Pierre Nkurunziza. Certains parmi eux étaient accusés par le pouvoir d’inciter le désordre au pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

438 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 9 %)

Frédéric Bamvuginyumvira conduit à la prison centrale de Mpimba ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le journaliste Blaise Célestin NDIHOKUBWAYO toujours dans les mains de la documentation,(popularité : 3 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 3 %)

Karusi : La justice acquitte le policier Augustin Bigirindavyi, auteur présumé d’attentat meurtrier,(popularité : 3 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 3 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 2 %)

Les avocats rejettent les agents de la documentation comme témoins dans l’affaire Gatumba,(popularité : 2 %)

William MUNYEMBABAZI relaxé après 30 jours de garde à vue !,(popularité : 2 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 2 %)