Le ministre de l’intérieur suspend les activités de certaines associations sans but lucratif


Le ministre de l’intérieur vient de suspendre provisoirement les activités de certaines organisations de la société civile.



Par: Isanganiro , lundi 23 novembre 2015  à 18 : 52 : 33
a

Selon l’ordonnance 530/1597 de ce 23 novembre 2015, les activités de ces associations sont suspendues jusqu’à la clôture définitive de la procédure judiciaire du dossier répressif RMPG 696/MA.

Les organisations citées dans cette ordonnance sont : FORSC : Forum pour le renforcement de la société civile, le FOCODE : Forum pour la conscience et le développement, la PARCEM : Paroles et actions pour le
réveil des consciences et l’évolution des mentalités, SPPDF : Synergie es Partenaires pour la Promotion des Droits de la femme, AMINA : Amicale des militaires en non activités, ACAT : Action chrétienne pour l’abolition de la torture, RCP : Réseau des citoyens probes, Maison Shalon : Association Maison Shalom, Fontaine Isoko : Fontaine Isoko pour la bonnes gouvernance et pour un développement intégré et l’APRODH : Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues.

Dans cette ordonnance, le ministre de l’intérieur motive cette suspension par la nécessité de préserver l’ordre et la sécurité sur tout le territoire du pays.

Les dirigeants de la plupart de ces organisations s’étaient illustrés dans la lutte contre le troisième mandat du Président Pierre Nkurunziza. Certains parmi eux étaient accusés par le pouvoir d’inciter le désordre au pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

410 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 1 %)

Affaire Ruvakuki : Les avocats condamnent le transfert de leur client de Ruyigi vers Muramvya,(popularité : 1 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 1 %)

Des députés belges réclament justice pour Ernest Manirumva,(popularité : 1 %)

Enquêtes sur les exécutions extrajudiciaires : pour aboutir à quoi ? ,(popularité : 1 %)

’Probable avenir des Imbonerakure’’,(popularité : 1 %)

L’Association des journalistes de l’Afrique de l’est demande la libération de Hassan Ruvakuki ,(popularité : 1 %)

Cinq ans de prison pour Faustin Ndikumana, la défense interjettera appel ,(popularité : 1 %)

Remous autour d’une école construite en province de Bururi sur contribution de Rutana,(popularité : 1 %)