Une nouvelle voix d’un journaliste éteinte : Marcien BARAKANA




Par: Isanganiro , mardi 24 novembre 2015  à 12 : 08 : 14
a

La voix de Marcien BARAKANA était connue à la deuxième chaine de la radio nationale en Anglais et en Français où il prestait comme animateur. Cette voix s’est éteinte ce lundi soir suite à une longue maladie.

Né le 2 juillet 1961 à Bukirasazi en province de Gitega. Marcien BARAKANA étais marié et père de trois enfants.

Depuis l’année 1995 à 2005 ; Marcien Barakana a travaillé successivement comme journaliste animateur-producteur d’émissions en français et en anglais à la deuxième chaine de la radio nationale du Burundi et journaliste reporter à la télévision nationale du Burundi à la section anglaise.

Grand interprète, aussi bien en français, anglais et swahili, il a facilité les différentes réunions au bureau de la facilitation du processus de paix au Burundi. Il a aussi servi comme consultant en communication dans les différents ministères à la mission d’observation des élections de l’union européenne et à la présidence de la république.

Depuis mars 2012 jusqu’au jour de sa mort ; il était cadre de collaboration à l’agence de promotion des investissements API en sigle.

Que la terre lui soit légère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

695 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Les personnes vivant avec le handicap demandent le respect de leur droit pour une autonomie effective,(popularité : 3 %)

La construction du tombeau du Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Bujumbura : La liste des Bashingantahe s’allonge,(popularité : 3 %)

Kirundo : La famine encore une fois à la porte ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !,(popularité : 3 %)

Droits de l’homme : Nouvelle contribution au nom de « solidarité locale » !,(popularité : 3 %)

Avenue de l’amitié et de la mission, enfin réhabilitées ,(popularité : 3 %)