Une nouvelle voix d’un journaliste éteinte : Marcien BARAKANA




Par: Isanganiro , mardi 24 novembre 2015  à 12 : 08 : 14
a

La voix de Marcien BARAKANA était connue à la deuxième chaine de la radio nationale en Anglais et en Français où il prestait comme animateur. Cette voix s’est éteinte ce lundi soir suite à une longue maladie.

Né le 2 juillet 1961 à Bukirasazi en province de Gitega. Marcien BARAKANA étais marié et père de trois enfants.

Depuis l’année 1995 à 2005 ; Marcien Barakana a travaillé successivement comme journaliste animateur-producteur d’émissions en français et en anglais à la deuxième chaine de la radio nationale du Burundi et journaliste reporter à la télévision nationale du Burundi à la section anglaise.

Grand interprète, aussi bien en français, anglais et swahili, il a facilité les différentes réunions au bureau de la facilitation du processus de paix au Burundi. Il a aussi servi comme consultant en communication dans les différents ministères à la mission d’observation des élections de l’union européenne et à la présidence de la république.

Depuis mars 2012 jusqu’au jour de sa mort ; il était cadre de collaboration à l’agence de promotion des investissements API en sigle.

Que la terre lui soit légère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

706 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Les anciens hommes armés handicapés réclament leurs droits ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)