Une nouvelle voix d’un journaliste éteinte : Marcien BARAKANA




Par: Isanganiro , mardi 24 novembre 2015  à 12 : 08 : 14
a

La voix de Marcien BARAKANA était connue à la deuxième chaine de la radio nationale en Anglais et en Français où il prestait comme animateur. Cette voix s’est éteinte ce lundi soir suite à une longue maladie.

Né le 2 juillet 1961 à Bukirasazi en province de Gitega. Marcien BARAKANA étais marié et père de trois enfants.

Depuis l’année 1995 à 2005 ; Marcien Barakana a travaillé successivement comme journaliste animateur-producteur d’émissions en français et en anglais à la deuxième chaine de la radio nationale du Burundi et journaliste reporter à la télévision nationale du Burundi à la section anglaise.

Grand interprète, aussi bien en français, anglais et swahili, il a facilité les différentes réunions au bureau de la facilitation du processus de paix au Burundi. Il a aussi servi comme consultant en communication dans les différents ministères à la mission d’observation des élections de l’union européenne et à la présidence de la république.

Depuis mars 2012 jusqu’au jour de sa mort ; il était cadre de collaboration à l’agence de promotion des investissements API en sigle.

Que la terre lui soit légère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

718 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 72 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 29 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 28 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 28 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 25 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 24 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 23 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 20 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 20 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 20 %)