Deux personnes tuées ce mercredi soir en Mairie de Bujumbura




Par: Isanganiro , jeudi 26 novembre 2015  à 14 : 16 : 25
a

La première victime Igirubuntu Aline, habitait à la 9ème avenue au numéro 25 à Nyakabiga 1 en commune urbaine de Mukaza. Elle a été tuée chez elle le soir de ce mercredi. Selon le témoignage de son mari, des hommes armés de fusils ont fait irruption dans leur chambre aux environs de 21h.

D’après toujours son témoignage, ces hommes non identifiés ont d’ abord demandé à la défunte si elle n’avait pas d’argent et si elle les reconnaissait. Son mari, un employé du débit de boisson appelé « Mkolomboka » a poussé deux des assaillants pour fuir à l’extérieur.

Selon le voisinage, Igirubuntua a d’abord supplié ce groupe armé de ne pas la tuer mais en vain. Elle a été tuée de trois balles tandis que son enfant de 9 mois a été blessé sur une des oreilles.

L’insécurité c’est également à Gasekebuye en zone Musaga de la commune urbaine de Muha (au sud de la capitale Bujumbura) où un corps sans vie d’un homme a été retrouvé ligoté le matin de ce jeudi 25 Novembre. Selon Jean Berchimans Girukwishaka administrateur de la commune Muha, la victime n’a pas été identifiée mais deux impacts de balles étaient visibles au niveau de la tête.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

341 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 92 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 11 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 7 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 5 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 4 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 4 %)