Esdras Ndikumana primé


L’Association de la presse diplomatique française (APDF) porte cette année à l’honneur notre confrère Esdras Ndikumana. Elle lui a décerné, mercredi 25 novembre, son prix annuel 2015, pour sa couverture journalistique de la crise au Burundi, en tant que correspondant de l’Agence France-Presse (AFP) et de Radio France Internationale (RFI)



Par: Isanganiro , jeudi 26 novembre 2015  à 17 : 19 : 27
a

Le correspondant de l’Agence France-Presse (AFP) et de Radio France Internationale (RFI) a été primé ce mercredi 25 novembre par l’Association de la presse diplomatique française (APDF) pour sa couverture journalistique de la crise au Burundi.

« C’est à travers les dépêches de l’AFP, mais également les interventions sur RFI, que nombre de nos confrères ont pu suivre cette actualité dramatique au Burundi. Ces deux médias français continuent à couvrir l’Afrique de façon permanente », dit le président de l’Association de la presse diplomatique française, Jacques-Hubert Rodier, cité par RFI.

Selon la RFI, Esdras Ndikumana a été choisi pour succéder au journaliste indépendant Harold Thibault, en tant que lauréat du Prix annuel de la presse diplomatique en 2015, et pour son « courage » dont il a su faire preuve dans un moment particulièrement difficile, lorsqu’il a été agressé en août dernier.

Esdras Ndikumana a été battu le 2 août 2015 alors qu’il exerçait son métier de journaliste à la couverture de l’assassinat du Général Adolphe Nshimirimana, ancien chef des renseignements. « C’est un honneur, une reconnaissance du travail particulier de " correspondant local " et un hommage aux victimes burundaises », a-t-il réagi sur son tweet repris par la RFI.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

262 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 89 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 8 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 7 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 6 %)

Le centre de rééducation des mineurs devenu comme une famille à Ruyigi ,(popularité : 5 %)

Kirundo : La famine encore une fois à la porte ,(popularité : 5 %)

Cultures vivrières : Un défi pour le Burundi,(popularité : 5 %)

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés,(popularité : 5 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 5 %)

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier,(popularité : 4 %)