CONAPES rejette une fiche d’identification d’une catégorie d’enseignants en Mairie de Bujumbura


Cette fiche d’identification distribuée par le Directeur Provincial de l’Education en Mairie de Bujumbura concerne les enseignants féminins. Cette fiche va plus loin pour demander l’ethnie de chaque enseignante. Ce qui inquiète et les enseignants et le syndicat CONAPES.



Par: Isanganiro , dimanche 29 novembre 2015  à 16 : 58 : 51
a

Emmanuel MASHANDARI Président du Syndicat CONAPES, indique avoir vu cette fiche d’identification d’une catégorie d’enseignants en Mairie de Bujumbura.

Selon lui, chaque enseignante est appelée à remplir sur cette fiche son nom, son numéro matricule, les études faites, la fonction et l’établissement, son adresse, son ethnie et son numéro de téléphone.

Une fiche inquiétante selon Emmanuel MASHANDARI Président du Syndicat CONAPES. Il doute de ce recensement qui consiste à connaitre l’adresse, l’ethnie et le numéro de quelqu’un en ce moment de crise.

Après avoir pris connaissance de cete fiche en circulation dans toutes les écoles de la Mairie de Bujumbura, le Président du CONAPES dit avoir saisi le Directeur Général des ressources humaines au Ministère de l’éducation nationale.
Celui – ci de lui répondre qu’il n’était pas informé de l’existence de cette fiche, tout en niant la part du Ministère de l’éducation en tout cela, indique Emmanuel MASHANDARI.

Cette fiche en question est semblable à celle qui a été vulgarisée l’année dernière à l’intérieur du pays poursuit le Président du CONAPES. Cette dernière a été abandonnée après que les enseignants aient crié haut et fort pour dénoncer cette identification sans fondement selon Emmanuel MASHANDARI.

La catégorie des enseignants, les femmes en l’occurrence et le Président du Syndicat CONAPES demandent l’annulation de cette fiche et que son auteur fournisse des explications sur quoi viserait cette dernière.

Contacté à sujet sur téléphone le Directeur Provincial de l’Enseignement en Mairie de Bujumbura, Monsieur Rénovât NZEYIMANA a répondu qu’il était en réunion.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

867 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !



a

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent





Les plus populaires
Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 50 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 36 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 25 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 8 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 7 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 7 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 5 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 5 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 5 %)