MUTAMBU : Trois personnes armées de fusils tuées et 4 fusils saisis


L’Armée en collaboration avec la population de Mutambu ont mis hors d’état de nuire un groupe armé. L’Administration communale de Mutambu ajoute que 4 fusils ont été saisis au cours de cette opération.



Par: Isanganiro , lundi 30 novembre 2015  à 10 : 35 : 45
a

Selon Emmanuel NKESHIMANA l’Administrateur communal de Mutambu, nous sommes en province de Bujumbura, l’Administration et les forces de l’ordre ont eu l’écho de la présence de 5 personnes armées sur la colline Gomvyi , c’était dans la matinée de ce dimanche.

Cette autorité indique que suite à cette collaboration, les forces de l’ordre ont pu ceinturer le domicile dans lequel s’étaient retranchés ces hommes en armes.
Des coups de feu ont été tirés par les forces de l’ordre pour contraindre ces hommes de sortir de la maison. Des échanges de coups ont eu lieu entre les forces de l’ordre et ce groupe d’hommes armés, occasionnant la mort de 3 assaillants.

L’Administrateur Emmanuel NKESHIMANA ajoute que les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur deux assaillants et saisir 4 fusils kalashinkov. Cette autorité déplore le fait qu’un civil ait été blessé par balle.

L’Administrateur communal de Mutambu indique que les personnes soit tuées ou capturées ont été identifiées.
Il s’agit de deux natifs de Ruziba en zone Kanyosha dans la commune de Muha et un autre de Kimina en commune Kabezi dans la province de Bujumbura.
Les deux capturés, il s’agit d’un natif de la Commune Mutambu et un déserteur de l’armée Burundaise.

L’Administrateur communal de Mutambu salue l’action des comités mixtes de sécurité et appelle à la population de rester vigilante pour contrecarrer à temps les malfaiteurs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

478 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 80 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 17 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 12 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 6 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 4 %)

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 4 %)

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface,(popularité : 4 %)