Cibitoke : Les agriculteurs crient au secours


Les pluies torrentielles se sont abattues ces derniers jours dans toutes les communes de la province de Cibitoke. Plusieurs maisons et champs de cultures ont endommagé, les victimes demandent de l’aide.



Par: Isanganiro , lundi 30 novembre 2015  à 11 : 16 : 25
a

Plus de 60 maisons au chef-lieu de la province de Cibitoke et les champs environnants ont été endommagées par des pluies diluviennes qui se sont abattues dans cette province au cours du mois de novembre.

Un cultivateur rencontré au chef-lieu de la commune Rugombo, témoigne que les champs de haricots, maïs, manioc… ont été dévastés par ces pluies torrentielles mêlées des fois de la grêle.

Ce cultivateur ne sait pas sur quel pied danser. Il dit qu’il fait partie de la population qui a bénéficié d’un prêt de semences par la Direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage dans la province de Cibitoke. Et pour le moment, précise-t-il, il ne voit pas comment il va rembourser ses dettes.

C’est le même cas que Joseph Kazoviyo résidante de la commune Murwi. Ses bananerais ont été tous détruites.

« Comment allons- nous vivre sans récoltes », s’interrogent-il, craignant de la famine. Il demande de l’aide d’urgence.

Les autorités administratives provinciales demandent aux bienfaiteurs de bonne charité de venir en aide à la population sinistrée, indiquant qu’elles attendent toujours les données sur les personnes sinistrées à présenter aux bienfaiteurs

Quant à la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage en province se dit choquée de cette situation désastreuse qui guette les habitants de cette province.

Toutefois, la Direction Provinciale de l’Agriculture et de l’Elevage promet de s’entretenir avec tous les intervenants en matière de l’agriculture afin de venir en aide à cette population victime de pluies diluviennes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

145 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 4 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 4 %)

Invectivé par la CNTB,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 4 %)

Le projet de loi sur la presse contre ‘’une génération sans Sida’’,(popularité : 4 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 4 %)

L’OIM plaide pour des rapatriés Burundais,(popularité : 4 %)