Au moins 34 policiers tués et 293 blessés suite à la crise que traverse le pays


Le Ministère de la sécurité publique dresse le bilan d’une trentaine de policiers tués et plus de 290 blessés depuis le début des manifestations contre le troisième mandat du Président NKURUNZIZA. Des armes ont été également saisies ajoute le rapport rendu publique ce lundi 30 Novembre.



Par: Isanganiro , lundi 30 novembre 2015  à 19 : 21 : 19
a

Selon le Ministre de la sécurité publique, 34 policiers ont été tués par les manifestants contre le 3 ème mandat du Président Pierre NKURUNZIZA. A ceux-là s’ajoutent 293 blessés dont 8 sont devenus des infirmes.

Le commissaire de Police chef Alain Guillaume BUNYONI ajoute que ceux-là qu’il appelle malfaiteurs d’avoir désarmé les forces de sécurité 27 fusils dont 2 pistolet ; 12 chargeurs garnis et 469 minutions. C’était lors du jour du coup d’Etat manqué du 13 Mai de l’année en cours.

Le Ministre de la sécurité publique n’a pas parlé des civils tués durant cette période de crise. Le commissaire de police chef Alain Guillaume BUNYONI a renvoyé les journalistes au Ministère de la justice.
Cela étant, le rapport du haut-commissariat des droits de l’homme publié le 28 septembre dernier parlait de 134 personnes depuis la fin du mois d’Avril jusqu’à la fin du mois de septembre.

Le Président de l’APRODH Pierre Claver MBONIMPA sur le lit de l’hôpital en Belgique a parlé la semaine dernière de 320 civiles tués depuis le 26 Avril ; le début des manifestations contre le troisième mandat du Président NKURUNZIZA.

Le Ministre de la sécurité publique indique que durant la même période, la police a pu saisir 614 fusils de différents types ; plus de 31 mille cartouches de différents fusils ; 14 caisses des fusils de type mitrailleuses ainsi que plusieurs objets militaires.

Le commissaire de police chef Alain Guillaume BUNYONI, se dit satisfait du pas déjà franchi avec le processus du désarmement de la population civile. Il souligne que les forces de l’ordre et les forces de sécurité sont à l’œuvre pour anéantir les groupes armés




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

585 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 8 %)

Cibitoke : Un démobilisé rwandais aux mains des Services National burundais de Renseignement,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Du matériel militaire saisi par la police,(popularité : 2 %)

Les portes ouvertes aux femmes au sein de la FDN,(popularité : 2 %)

L’Etat Major de l’armée fait le bilan de la situation sécuritaire au Burundi ,(popularité : 2 %)

Meutre au quartier de Ngagara,(popularité : 2 %)

BNUB : Un autre officier de sécurité renvoyé par le Gouvernement ,(popularité : 2 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 2 %)