JABE : Une nuit sous surveillance policière


Les habitants du quartier Jabe de la zone Bwiza en commune Mukaza ont passé la nuit sous surveillance policière. Les principales routes menant dans ce quartier étaient bloquées depuis le soir de ce lundi 30 novembre 2015. C’est après que des coups de fusils aient été entendus dans cette localité.



Par: Isanganiro , mardi 1er décembre 2015  à 11 : 19 : 05
a

C’était vers 15h30’ de ce lundi que ces tirs et explosions ont été entendus, selon un des habitants du quartier Jabe. Il s’agissait d’un policier en tenue civile qui venait de se faire tirer dessus non loin du marché de Jabe. Les commerçants dudit marché ont vite fermé leurs stands.

La même source fait savoir que ces tirs n’ont duré que quelques minutes seulement. ‘’Une trentaine de minute après, la circulation sur les avenues de la jeunesse et de l’imprimerie a été coupée. Les véhicules, motos ou vélos n’étaient pas autorisés à traverser ce quartier en passant par les 2 avenues. La police a dès lors procédé aux vérifications des cartes d’identité, ajoute notre source.

Dans la matinée de ce mardi, la police a procédé à une fouille perquisition. L’avenue de la Jeunesse était toujours bloquée aux environs de 8h30’. Certains de ceux qui suivent la messe matinale à l’Eglise Saint Sauveur de Nyakabiga, venant du quartier Bwiza, n’ont pas été autorisés à traverser le pont séparant les quartiers Jabe et Nyakabiga. Jusqu’à 9h, les habitants de Jabe ne pouvaient pas sortir du quartier, sauf les élèves qui sont dans la période des examens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

408 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 70 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 11 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 8 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 7 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Kiliba Ondes : Deux journalistes congolais menacés par des présumés soldats burundais ,(popularité : 4 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 4 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 4 %)

Rumonge : Un retenu se donne la mort,(popularité : 4 %)

Deux personnes tuées à Ngagara et à Gihosha,(popularité : 4 %)