MUGONGOMANGA : 3 blessés suite à une explosion d’une grenade dans un bistrot


3 personnes ont été blessées ce lundi soir en commune Mugongomanga suite à une explosion d’une grenade survenue dans un débit de boisson de Rwibaga. L’auteur de cette explosion n’ a pas été identifié.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 05 : 49 : 45
a

Selon l’Admnistrateur de la commune Mugongomanaga, cette attaque dans un cabaret de Rwibaga appartenant à Franck BIBIRIMANA a eu lieu aux environs de 19 heures, blessant 3 personnes travaillant dans ce bistrot.

L’Admnistrateur Diomède NDABAHINYUYE explique que cette attaque dans un débit de boisson contre les gens en train d’étancher leur soif est pure et simple un acte criminel à décourager.

Cette autorité communal appelle aux gens qui possèdent des armes à feu de les remettre par leur propre volonté, sinon qu’ils vont les remettre par force. Diomède NDABAHINYUYE demande à la population de Mugongomanga de dénoncer toute personne qui détient des armes.
Il appelle également à la vigilance surtout dans des endroits où se rencontrent beaucoup des gens pour que l’incident semblable à celui de ce lundi à Rwibaga ne se reproduise. Diomède NDABAHINYUYE compte collaborer avec les forces de sécurité, pour que des mesures de sécurité soient renforcées dans les lieux de rassemblement.

Cette attaque à la grenade dans un bistrot de Mugongomanga intervient après celle de samedi soir sur la RN7 route Bujumbura-Jenda. Des hommes armés ayant tendue une embuscade aux trois véhicules dont celui du Commandant de la cinquième région militaire.

L’Administrateur communal de Mugongomanga indique que cette embuscade tendue au niveau de la localité de Majombe n’était qu’un simple banditisme. Diomède NDABAHINYUYE tranquilise aux usagers de la RN 7. Les forces de l’ordre sont à l’œuvre pour garantir la sécurité sur cette route ajoute-t-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

339 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 13 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 7 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Des armes découvertes chez des jeunes du parti au pouvoir à Mutakura,(popularité : 4 %)

De violents combats à Mugamba,(popularité : 4 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 3 %)

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers" ,(popularité : 3 %)

La criminalité contre les enfants, une anomalie psychique ?,(popularité : 3 %)