Elections 2015 : synergie réussie pour certains, pour d’autres, non professionnelle


Malgré les conditions particulières politiques et sociales, médiatiques et sécuritaires dans lesquelles se sont déroulées les élections de 2015, les médias qui étaient encore fonctionnels au Burundi se sont organisés pour couvrir les élections en synergie.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 08 : 44 : 21
a

Plus de 80 journalistes ont participé à cette synergie des médias qui a mobilisé 6 radios, dont la radio nationale, la radio Ivyizigiro, la radio Nderagakura, les radios Umuco et Star FM. ABP info et les journalistes du studio ijambo.

Le rapport de cette enquête validé ce mardi a été réalisé dans 8 provinces concernées par l’enquête. Le gros de cette enquête concerne l’opportunité ou non de la synergie des médias vu les conditions dans lesquelles le pays était plongé.

La plupart des personnes interrogées qui ont dit que la synergie était nécessaire vivent dans les milieux ruraux plus qu’en milieux urbains.

Le rapport souligne que d’une part certains intervenants ont mentionné que les personnes ont vaincu leur peur pour aller voter grâce à cette synergie.

Une autre partie estime que la synergie n’était pas professionnelle, se basant sur le fait que certains médias avaient été détruits et que par conséquent la plupart des journalistes qui ont participé à cette synergie sont des médias qui accompagnent le pouvoir en place.

Le rapport ne dit rien sur la qualité du travail fait pendant cette période. Il reste aussi muet sur les conditions sécuritaires des journalistes qui ont participé à cette synergie.

A la veille des élections de 2015, certains médias privés ont été détruit à la suite du coup d’état manqué du 13 mai, et certains journalistes ont été contraints de fuir le pays alors que la sécurité se détériorait davantage. Des tueries et assassinats ciblés ont été commis à travers le pays, surtout dans la capitale Bujumbura. Les membres des partis politiques de l’opposition ont également fui le pays et ont boycotté les élections de 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance



a

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent



a

Bubanza : les habitants de Gihanga craignent d’attraper l’Ebola



a

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves





Les plus populaires
Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Bientôt une année après l’incendie du marché central , leur douleur est loin d’être cicatrisée,(popularité : 6 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 5 %)

Burundi : Les centres d’enseignement des métiers vont ouvrir les portes un à un,(popularité : 4 %)

Cotonou : Des opportunités pour des étudiants burundais ,(popularité : 4 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les enseignants redéployés s’interrogent de l’avenir de leurs familles ,(popularité : 4 %)

UB : Des nominations objets de remous,(popularité : 4 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 4 %)