Elections 2015 : synergie réussie pour certains, pour d’autres, non professionnelle


Malgré les conditions particulières politiques et sociales, médiatiques et sécuritaires dans lesquelles se sont déroulées les élections de 2015, les médias qui étaient encore fonctionnels au Burundi se sont organisés pour couvrir les élections en synergie.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 08 : 44 : 21
a

Plus de 80 journalistes ont participé à cette synergie des médias qui a mobilisé 6 radios, dont la radio nationale, la radio Ivyizigiro, la radio Nderagakura, les radios Umuco et Star FM. ABP info et les journalistes du studio ijambo.

Le rapport de cette enquête validé ce mardi a été réalisé dans 8 provinces concernées par l’enquête. Le gros de cette enquête concerne l’opportunité ou non de la synergie des médias vu les conditions dans lesquelles le pays était plongé.

La plupart des personnes interrogées qui ont dit que la synergie était nécessaire vivent dans les milieux ruraux plus qu’en milieux urbains.

Le rapport souligne que d’une part certains intervenants ont mentionné que les personnes ont vaincu leur peur pour aller voter grâce à cette synergie.

Une autre partie estime que la synergie n’était pas professionnelle, se basant sur le fait que certains médias avaient été détruits et que par conséquent la plupart des journalistes qui ont participé à cette synergie sont des médias qui accompagnent le pouvoir en place.

Le rapport ne dit rien sur la qualité du travail fait pendant cette période. Il reste aussi muet sur les conditions sécuritaires des journalistes qui ont participé à cette synergie.

A la veille des élections de 2015, certains médias privés ont été détruit à la suite du coup d’état manqué du 13 mai, et certains journalistes ont été contraints de fuir le pays alors que la sécurité se détériorait davantage. Des tueries et assassinats ciblés ont été commis à travers le pays, surtout dans la capitale Bujumbura. Les membres des partis politiques de l’opposition ont également fui le pays et ont boycotté les élections de 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

212 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 11 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 11 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 11 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 11 %)

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 10 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 10 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 10 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 10 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 10 %)