Berco Stars martelée par Dolphins


Berco Stars qui représente la zone V dans la 21è édition de la coupe d’Afrique des clubs Champions qui se déroule à Luanda en Angola, toujours en difficulté. Elle a été battue par les Nigérianes de Dolphins sur un score de 105-75 en son quatrième match.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 09 : 07 : 56
a

L’équipe burundaise s’est montrée agressive dès le début du premier quart et pendant le deuxième. Mais les Nigérianes de Dolphins se sont soudées pour contrecarrer les attaques des burundaises. La plupart du temps, Berco Stars et Dolphins ont été coude à coude 55-55 même si Berco a mené pour quelques minutes.

Au troisième quart les choses commencent à mal tourner du côté Berco Stars. Les Dolphins ont rebondi deux points d’avance dans la dernière seconde pour entrer dans le dernier quart grâce à Okonkwo qui a marqué 3 points derrière l’arc.

Les Dolphins apparaissent jour après jour comme l’un des prétendants au titre. La Nigériane Ese Juliette Currency a effectué 15 de ses 27 points derrière l’arc et a été la meilleure joueuse à marquer beaucoup de points côté des Nigérianes. Belyse Haringanji de Berco Stars a marqué 26 points, mais cette performance ne pouvait pas aider son équipe à décrocher sa première victoire à l’événement. Au coup de sifflet final, Berco Stars s’incline 105-75.

Berco Stars perd ainsi son quatrième match d’affilé dans cette compétition africaine. Lors de sa première apparition, les burundaises avaient perdu contre Maculusso d’Angola 61-67. Après cette défaite, Berco espérait faire mieux contre Deportivo Primiero de Agosto d’Angola. Le morceau n’a pas été facile à avaler. Les poulains de Patrick Ngwijuruvugo ont été humilié 119-25.Les malheurs ne sont pas arrêtés là pour Berco Stars. Elle a été battue par leurs voisines de la RDC, Radi, sur un score de 69-41.

La quatrième défaite contre Dolphins est synonyme de la disqualification des burundaises, championne de la Zone V malgré leur dernier match contre INJS du Cameroun ce mercredi 2 décembre 15.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

226 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 25 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 5 %)

NGOZI : Un nouveau centre neuropsychiatrique ,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 3 %)

Kanyosha : Petite canalisation, un danger à la population,(popularité : 3 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 2 %)