Gatumba : l’explosion d’une grenade fait 2 morts et 6 blessés


2 personnes sont mortes et 8 autres blessées ce mardi soir dans un bistrot du centre Gatumba en commune Mutimbuzi dans la province de Bujumbura. Elles ont été victimes d’une explosion d’une grenade dont l’auteur est recherché par la Police.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 15 : 30 : 03
a

L’incident a eu lieu aux environs de 19h ce mardi dans un bistrot du centre Gatumba, faisant un mort sur place et 7 blessés dont un qui a succombé à ses blessures à son arrivée à l’hôpital ; nous a fait savoir Jimy IRANKUNDA un des propriétaires de ce débit de boisson.

Jimy IRANKUNDA explique qu’à l’origine de cet incident, c’est la bagarre entre deux individus qui se sont battus. Un d’eux est parti en disant qu’il allait se venger à tout moment, poursuit-il. Ce cabaretier met de côté le mobil politique.

Entre temps la police indique avoir entamé des enquêtes pour mettre la main sur ce présumé auteur de l’explosion de cette grenade.

Cela étant, les habitants de Gatumba condamnent avec la dernière énergie cet acte jugé ignoble. Une vendeuse de la nourriture cuite à coté de ce débit de boisson souligne qu’elle ne va pas vendre aujourd’hui. Le bistrot sera fermé et les clients qui consommaient nos denrées ne vont pas venir, déplore-t-elle.

Le Président de la Fédération de la Ligue Iteka dans la Province de Bujumbura condamne aussi ces attaques dans des lieux de rassemblement. Célestin RURIBIKIYE déplore la mort des gens en train d’étancher leur soif.

Ce défenseur des droits de l’homme demande au Gouvernement de poursuivre avec le processus de désarment de la population civile.
Le constat étant que des armes pullulent toujours au sein de la population et ne cessent d’occasionner des dégâts humains, ajoute-t-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 83 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 14 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 11 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 4 %)

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 4 %)

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface,(popularité : 4 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Kiliba Ondes : Deux journalistes congolais menacés par des présumés soldats burundais ,(popularité : 3 %)