Gitega : la Journée Internationale de la lutte contre le SIDA célébrée sur fonds de multiples difficultés


La commémoration de cette journée vient au moment où les différentes structures santé qui aident les personnes vivants avec le VIH/SIDA à recevoir les ARV et les aliments pour les indigents disent qu’ils ne pourront plus le faire car les ceux qui finançaient ces activités notamment FHI vont fermer leurs bureaux. Actuellement, au centre de santé SOS de Gitega, l’hôpital régional de Gitega leur doit 50 millions de fbu pour les activités de 2014 et 2015.



Par: Isanganiro , mercredi 2 décembre 2015  à 21 : 54 : 03
a

Selon le responsable du centre de santé SOS de Gitega, si la FHI suspend ses activités alors que c’était le principal bailleur, en payant tous les frais à l’hôpital régional de Gitega pour 97 personnes qui vivent avec le VIH/SIDA dont 60 indigents qui reçoivent à cette même structure de soins les aliments, il y aura beaucoup de pertes en vies humaines.

Comme le responsable de ce centre de santé le fait savoir, il y a d’autres personnes qui étaient engagées àappuyer les médecins notamment en octroyant des conseils aux malades sur l’importance de prendre les médicaments aux horaires indiqués qui n’ont pas encore été payées depuis le mois de mai parmi lesquels certains ont arrêté de travailler.

Dans son allocution, le gouverneur de Gitega a demandé aux partenaires internationaux de ne pas lâcher le pays, notamment en donnant les moyens dans la lutte contre le VIH/SIDA. Parmi ces partenaires, il a parlé des Agences des Nations Unies qui sont impliquées dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA.

De sa part, la représentante provinciale du Réseau Burundaise des Personnes vivants avec le VIH/SIDA (RBP+) Calinie Kanehure, a demandé aux autorités et aux bienfaiteurs d’équiper les centres de santé avec des appareils permettant de détecter le niveau de séroprévalence. Elle a aussi souligné le fait que certains appareils comme celui qui mesure la charge virale et les CD4 qui sont en panne depuis longtemps mais qui ne sont pas encore réparés.

La province de Gitega compte 75 centres de dépistages, 17 centres où les personnes vivants avec le VIH/SIDA peuvent prendre des ARV, 75 centres où sont suivies les femmes séropositives enceintes dans le programme Prévention Transmission mère-enfant(PTME). A Gitega, 4155 personnes sont séropositives malades et sont actuellement sous les ARV.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

155 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 12 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 12 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 11 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 10 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 10 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 10 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 10 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 9 %)