L’UE accorde 45 millions de francs bu à la délégation burundaise de 18 personnes


L’union européenne accepte de contribuer à la prise en charge de la délégation burundaise de 18 personnes qui prendront part aux consultations entre l’Union Européenne et le Burundi en rapport avec l’article 96 de l’accord de Cotonou.



Par: Isanganiro , vendredi 4 décembre 2015  à 09 : 43 : 45
a

« Suite aux difficultés budgétaires que connait actuellement le Burundi, le gouvernement Burundais vous serait hautement gré de bien vouloir assurer le financement des frais de voyage et de séjours pour cette délégation », avait écrit le 1er décembre 2015 le ministre des finances Tabou Abdallah à l’ambassadeur de l’union européenne au Burundi.

Patrick SPIRLET, ambassadeur de l’union européenne au Burundi répond dans une correspondance du 2 décembre 2015, que l’Union Européenne va prendre en charge une partie des frais de missions de cette délégation à hauteur de 45 millions de francs burundais.

Ces consultations entre le Burundi et l’union européenne sur l’article 96 de l’accord de Cotonou débutent ce 8 décembre à Bruxelles en Belgique au siège de l’union européenne.

Ils vont discuter sur l’opportunité ou non de continuer à aider le Burundi en matière de développement, l’union européenne ayant déjà suspendu l’aide au développement au mois d’octobre, elle avait souligné que l’arrêt définitif de cette aide sera conditionné par l’avancée des consultations burundo-européennes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

235 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 3 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 3 %)

Amendement du projet de loi sur les libertés publiques qualifié de moins liberticide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)

L’impartialité de l’institution de l’ombudsman mise en cause ,(popularité : 2 %)

L’Assemblée Nationale ensession extraordinaire, l’opposition s’inquiète du canevas,(popularité : 2 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 2 %)