L’UE accorde 45 millions de francs bu à la délégation burundaise de 18 personnes


L’union européenne accepte de contribuer à la prise en charge de la délégation burundaise de 18 personnes qui prendront part aux consultations entre l’Union Européenne et le Burundi en rapport avec l’article 96 de l’accord de Cotonou.



Par: Isanganiro , vendredi 4 décembre 2015  à 09 : 43 : 45
a

« Suite aux difficultés budgétaires que connait actuellement le Burundi, le gouvernement Burundais vous serait hautement gré de bien vouloir assurer le financement des frais de voyage et de séjours pour cette délégation », avait écrit le 1er décembre 2015 le ministre des finances Tabou Abdallah à l’ambassadeur de l’union européenne au Burundi.

Patrick SPIRLET, ambassadeur de l’union européenne au Burundi répond dans une correspondance du 2 décembre 2015, que l’Union Européenne va prendre en charge une partie des frais de missions de cette délégation à hauteur de 45 millions de francs burundais.

Ces consultations entre le Burundi et l’union européenne sur l’article 96 de l’accord de Cotonou débutent ce 8 décembre à Bruxelles en Belgique au siège de l’union européenne.

Ils vont discuter sur l’opportunité ou non de continuer à aider le Burundi en matière de développement, l’union européenne ayant déjà suspendu l’aide au développement au mois d’octobre, elle avait souligné que l’arrêt définitif de cette aide sera conditionné par l’avancée des consultations burundo-européennes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 11 %)

Un examen spécial sur le Burundi à Genève depuis ce jeudi,(popularité : 8 %)

Le torchon brûle au sein du FROLINA ,(popularité : 8 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 7 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 7 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 7 %)

La Belgique regrette la tenue des éléctions présidentielles,(popularité : 7 %)

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine ,(popularité : 7 %)

Des retenues sur salaire doivent être opérées malgré le dialogue,(popularité : 7 %)

Burundi : Suspension de certains partis politiques et de l’Association RPA,(popularité : 7 %)