La Commission National de Dialogue inter Burundais est déjà à l’œuvre


La Commission Nationale de Dialogue inter Burundais a déjà rencontré certaines associations de la société civile et partis politiques. L’annonce a été faite par le Président de cette Commission Monseigneur Justin Nzoyisaba, ce jeudi.



Par: Isanganiro , vendredi 4 décembre 2015  à 11 : 18 : 16
a

Au cours d’une conférence de presse, le Président de la CNDI a annoncé que cette Commission a déjà rencontré certaines organisations de la société civile et partis politiques dans le cadre du dialogue inter Burundais. A part les organisations nationales, la CNDI a déjà dialogué avec le Représentant du Facilitateur Yoweri Kaguta Museveni, le Président Ougandais et la délégation du Parlement Panafricain.

Le Président de la CNDI a précisé la corrélation entre le travail du facilitateur et celui de cette Commission. A titre d’exemple, il a fait savoir que la CNDI va toucher la population à la base, alors que ce travail est impossible pour le Facilitateur. De même ce dernier pourra toucher ceux qui sont qualifiés de "réticents". "Donc, comme ça on va travailler ensemble".

La CNDI compte rencontrer non seulement les Burundais résidents dans le pays, mais aussi ceux qui sont à l’étranger, a souligné Monseigneur Justin Nzoyisaba, le Président de cette Commission. Toutefois, pour ceux dont les mandats internationaux ont déjà été émis, il a indiqué que cette question revient à la justice et non à cette Commission de dialogue.

Pourtant cette Commission éprouve des difficultés financières pour bien démarrer ses activités, a martelé le Président de la CNDI. Mais, il a précisé qu’il garde l’espoir que cette Commission va être financée.

Photo : bbc.com




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

285 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 22 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 11 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 10 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 9 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 6 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 6 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 6 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 6 %)

Kayanza : les politiciens se réunissent pour 2015, entente précaire ,(popularité : 6 %)