Le parquet général de la république demande l’extradition de 4 journalistes burundais


Le procureur général valentin BAGORIKUNDA a adressé une correspondance au ministre burundais de la justice, lui demandant de solliciter par voie diplomatique aux autorités compétentes Rwandaise l’extradition de quatre journalistes Burundais appartenant à deux radios privés dont la radio Isanganiro et la radio-télévision renaissance.



Par: Isanganiro , lundi 7 décembre 2015  à 11 : 15 : 42
a

Dans sa correspondance du 09 novembre 2015, le procureur général demande que le Rwanda extrade vers le Burundi : Innocent MUHOZI directeur de la Radio-télé renaissance, Anne NIYUHIRE directrice de la radio Isanganiro, Patrick MITABARO, rédacteur en chef de la radio Isanganiro et Arcade HAVYARIMANA journaliste de la radio Isanganiro.

Ces quatre professionnels des médias viennent s’ajouter à deux autres journalistes de la Radio publique africaine dont Bob RUGURIKA directeur et Gilbert NIYONKURU chef des programmes, ainsi que Patrick NDUWIMANA directeur de la radio BONESHA FM qui avaient été cité quelques mois avant

La dernière quinzaine du mois de novembre, le procureur valentin BAGORIKUNDA a écrit à sa patronne de demander à la Belgique l’extradition d’Antoine KABURAHE, directeur du journal IWACU qui avait été interpellé par la justice et écouté par la cour suprême, interrogé et relâché après.

Tous ces journalistes sont recherché pour l’instruction du dossier RMPG 696/MA et RMPG 697/MA relatif au coup d’état manqué du 13 mai 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2243 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Massacre des Banyamulenge : « 15 ans après, la communauté internationale s’est tue »



a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza





Les plus populaires
Massacre des Banyamulenge : « 15 ans après, la communauté internationale s’est tue »,(popularité : 42 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 18 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 14 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 13 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 13 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 12 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 11 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 11 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 6 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 5 %)