Muyinga/La police débusque un trafiquant de chanvre importé de la Tanzanie


Une trentaine de kilo de chanvre a été saisie par la police dimanchesoir sur la barrière de Gasenyi, à l’entrée du centre urbain deMuyinga.Le traficant de ce chanvre a pris le large vers la Tanzanie d’où il importe cette substance prohibée.



Par: Isanganiro , lundi 7 décembre 2015  à 15 : 17 : 09
a

Un sac de charbon de bois enveloppant du chanvre a été intercepté par la police de Muyinga dimanche après-midi, à la barrière de Gasenyi en périphérie du centre urbain de Muyinga d’après des sources policières.

Ce chanvre a été saisi dans un véhicule de convoi vers Bujumbura,a-t-on appris de sources administratives. Le propriétaire du chanvre avait demandé service de transport au propriétaire du véhicule ignorant le vrai contenu du sac.

Cyrille Manimpa est le présumé trafiquant de ce chanvre. Il a pris le large avec sa femme vers la Tanzanie, a-t-on appris de Cishahayo Donatien, chef de Zone Rugari, frontalière à la Tanzanie d’où a été importée cette substance, poursuit le même responsable administratif.

M. Cyrille en cavale est un habitué de ce trafic, affirmation des administratifs à la base sur sa colline de Murama ou a été opérée une fouille perquisition ce lundi pour tenter de capturer le fugitif et d’autres sacs de chanvres.

Pour le chef de zone Rugari, plus d’une fois, ce trafiquant a été arreté avec du chanvre, conduit au cachot puis libre dans des circonstances ignorées par l’autorité locale, martèle-t-il. Philippe Nkeramihigo administrateur de la commine Muyinga reconnait que par sa commune transite parfois du chanvre vers d’autres localités du pays.

Renforcer la communication via les comités mixtes de sécurité est l’une des stratégies envisagées pour mettre la main sur les trafiquants et ainsi arrêter ce flux des produits prohibés par la loi burundaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

201 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 32 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 8 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 2 %)