La mairie de Bujumbura touchée par une pénurie de sucre




Par: Isanganiro , mardi 8 décembre 2015  à 13 : 15 : 09
a

Le prix d’un kilo de sucre dans la municipalité de Bujumbura avoisine actuellement 2300 franc burundais là où on peut encore le trouver. Même les coins de vente de la SOSUMO (Société Sucrière de Moso) n’en disposent pas aujourd’hui alors qu’il y a un mois, l’on pouvait l’acheter à 1750 francs burundais.

Normalement fixé à 1600 francs bu le kilo par la SOSUMO, cette denrée se vend à 1800francs bu dans les alimentations alors qu’il est acheté à 2000francs bu voir 2300francs bu dans certains quartiers de la capitale burundaise.

Perçu comme produit de première nécessité en mairie de Bujumbura mais aussi dans les centres urbains de l’intérieur du pays, le sucre manque cruellement. Certains habitants des zones Nyakabiga et Jabe dans la commune urbaine de Mukaza grognent.

Cette pénurie ne fait que trop durer dit Nyandwi Consolate, mère de 5 enfants et chef de famille. « Par jour, j’achète le quart d’un kilogramme de sucre à 450 francs bu que je mets dans la bouillie de mes enfants le matin et le soir. Aujourd’hui je ne trouve plus ce produit. Que vais-je faire ? », s’interroge Nyandwi très inquiète.

Au quartier Nyakabiga I, à la 11 ème avenue par exemple, il y a un coin de vente communément appelée kwa Munyarwanda. A cet endroit, les clients se bousculaient pour acheter le sucre à 1750 francs bu, il y a de cela trois semaines, mais aujourd’hui il n’y en a plus.

Interrogé sur cette pénurie, le gérant de la SOSUMO explique que cela est dû à l’insécurité qui fait que les grossistes ne vont plus s’approvisionner. Mais bien que cette entreprise dispose des dépôts à Bujumbura, la pénurie continue à s’observer.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge



a

Le Burundi abrite plus de 120 sites touristiques





Les plus populaires
Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité,(popularité : 14 %)

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs,(popularité : 8 %)

Des amarantes amères : un problème de semences ,(popularité : 5 %)

Muyinga/L’avocat, produit d’exportation,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 4 %)

Burundi : Revenue National Moyen par Habitant estimé à 280 $ en 2013,(popularité : 4 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 4 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 4 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 4 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 4 %)