Des pluies torrentielles ont causé d’énormes dégâts en province Cibitoke




Par: Isanganiro , mardi 8 décembre 2015  à 13 : 21 : 27
a

Plus de 65 maisons ont été détruites et plusieurs champs des cultures dévastés par des pluies diluviennes mêlées au vent violent qui ont touché la colline Mparambo I de la zone Rugombo au chef-lieu de la province Cibitoke, durant les deux dernières semaines. Les communes de Mabayi, Mugina, Murwi et beaucoup d’autres localités n’ont pas été épargnées par ces pluies, l’ont précisé les habitants.

Les habitants dont les maisons ont été détruites dorment à la belle étoile. Ceux qui ont des champs dévastés par les pluies se demandent comment ils pourront survivre à cette catastrophe.

« Comment vais-je assurer la survie de ma famille alors que tous mes champs ont été emportés par les pluies ? » s’interrogeait un agriculteur père de 4 enfants. « Le réaménagement des champs n’est pas du tout une tâche facile et nous ne pouvons rien récupérer. Toute la récolte a été détruite par les pluies », a ajouté Emmanuel Nkezabihizi, habitant de la commune Murwi.

Les victimes de ces inondations demandent le concours de l’administration provinciale et des bienfaiteurs.

En réponse à cet appel de la population, le gouverneur de la province de Cibitoke Joseph Iteriteka s’est rendu ce lundi à Mparambo I au quartier Swahili pour s’enquérir de la situation. Il a affirmé que les listes des victimes ont déjà été établies.

Joseph Iteriteka a promis que ces listes vont bientôt être acheminées au ministère en charge de la solidarité nationale et aux différents bienfaiteurs pour leur demander une l’assistance sociale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

203 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues



a

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?



a

Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda



a

Musaga : Le ravin de Muzenga, une menace sans précédent



a

Bujumbura : Le Pont Muha risque de disparaitre



a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse





Les plus populaires
Edito : Bujumbura disparait à petit feu ,(popularité : 16 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 6 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 6 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 6 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 6 %)

Rumonge : Les pouvoirs publics incapables de stopper le ravinement,(popularité : 4 %)

Constructions anarchiques sur les rives du lac Tanganyika,(popularité : 4 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 4 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 3 %)

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?,(popularité : 3 %)