La corruption fait toujours parler d’elle au Burundi


Ce 9 décembre 2015, le Burundi se joint à la communauté internationale pour célébrer la journée internationale de lutte contre la corruption. Les activités marquant cette journée ont été organisées par le ministère à la présidence chargé de la bonne gouvernance et du plan en province Gitega.



Par: Isanganiro , mercredi 9 décembre 2015  à 15 : 01 : 32
a

Célébrée sous le thème « Tous ensemble contre la corruption », cette journée est commémorée au moment où certains dignitaires confirment que la corruption est toujours une triste réalité au Burundi.

L’exemple le plus récent est celui du ministre de l’éducation Janvière Ndirahisha qui a confirmé ce 7 décembre 2015 devant les députés, que la corruption se manifeste surtout lors du recrutement des enseignants.

Lors de la présentation du bilan des réalisations du dernier trimestre de 2015 au ministère de la bonne gouvernance, le ministre Serges Ndayiragije a indiqué que la brigade spéciale anti-corruption a permis de recouvrer 50 millions de francs burundais. Selon lui, la lutte contre la fraude a fait entrer 6 millions dans le trésor public, grâce à la vente de divers produits saisis.

Malgré les efforts fournis par les autorités pour lutter contre ce cancer économique, l’organisation internationale Transparency international classe le Burundi parmi les pays africains les plus corrompus. En 2014, le Burundi occupait la dernière position dans les pays de la communauté est africaine.

Dans son rapport de 2015 intitulé « corruption in Africa » du 30 novembre, elle a indiqué que 75 millions de la population en Afrique est corrompu. En tête de liste se trouve les Sierra Léonais, les Nigériens, les Libériens et les ghanéens.

Au vu des chiffres au niveau national, le ministère burundais de la bonne gouvernance a encore du pain sur la planche pour endiguer ce phénomène de la corruption et des malversations économiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

285 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 15 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 2 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 2 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 2 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 2 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 2 %)