Hausse des prix des denrées alimentaires


Les prix des produits alimentaires de première nécessité ont sensiblement monté ces derniers jours à Bujumbura, les denrées les plus concernés étant le riz, le haricot et les oignons.



Par: Isanganiro , mercredi 9 décembre 2015  à 15 : 17 : 34
a

Les vendeurs contactés par la radio Isanganiro au point de vente des produits alimentaires appelé le grenier du Burundi situé au centre-ville Bujumbura, ont confirmé que le kilo de haricot jaune s’achète à 1800 alors qu’il était vendu à 1700 deux semaines avant.

Le haricot appelé communément Kirundo est vendu à 1400 alors que le même kilo était vendu entre 800 et 1000 franc les trois dernières semaines.

Le kilo d’oignons rouge coute aujourd’hui 2500 franc alors que dans trois semaines ; il était vendu à 1500 franc le kilo.

Le kilo d’oignons blanc coute 3000 franc alors qu’on l’achetait il y a deux à trois semaines 2500 franc bu.

Le sac de riz appelé Kigoma d’origine Tanzanienne de 25 kilos qui s’achetait à 46.000franc bu s’achète aujourd’hui à 50.000francs bu, et le kilo qui Se vendait alors à 2000 s’achète pour le moment entre 2100 et 2200franc.

Le riz zambien et burundais est le moins chère sur le marché, il s’achète aujourd’hui à 1600 alors qu’il était vendu deux à trois semaines avant entre 1300 et 1400 franc bu.

Les consommateurs se lamentent contre cette hausse des prix des produits alimentaires en ce moment de crise et de pauvreté extrême des populations, le Burundi étant le premier pays le plus pauvre du monde d’après le dernier classement de la banque mondiale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

235 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 12 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 11 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Les victimes des intrigues bancaires dans le désarroi ,(popularité : 4 %)

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !,(popularité : 3 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 3 %)

Muyinga/Les commerçants reconstruisent eux-mêmes les marchés,(popularité : 3 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 3 %)

L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR,(popularité : 3 %)

Burundi : "A quel prix se vend le ciment burundais ?", s’interrogent les vendeurs,(popularité : 2 %)