Cibitoke : Le personnel de la commune Rugombo réclament 4 mois d’impayés


Le personnel de la commune Rugombo vient de passer 4 mois sans être payés. L’administration tranquillise et leur promet que cette question va bientôt être résolue.



Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 12 : 33 : 44
a

Les travailleurs des différents services de l’administration communale de Rugombo se lamentent, expliquant qu’ils vivent difficilement parce qu’ils n’ont pas d’autres sources de revenu. « Comment allons-nous convaincre les propriétaires des maisons que nous louons que pendant quatre mois nous ne pouvons pas payer le loyer ? », disent-ils interrogés.

Certains d’entre eux disent avoir contracté des dettes auprès des voisins et des amis pour s’approvisionner en produits de première nécessité durant tout cette période. " C’est une situation embarrassante. Nous avons des dettes partout, chez les voisins, dans les boutiques, au marché. ça ne peut plus durer. Bientôt nous allons commencer à avoir des problèmes dans le voisinage à cause des dettes" lance une femme en colère.

Ces travailleurs demandent alors à l’administration communale de trouver une solution à ce problème dans les meilleurs délais.

administrateur de cette commune dit être consciente des difficultés que connait le personnel. Elles affirment cependant que le problème ne découle pas de l’administration communale. Elle promet que cette question sera bientôt résolue. Beatrice kaderi exhorte personnel à continuer à travailler, en attendant que la situation soit débloquée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 23 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 19 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 16 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 15 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 15 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 14 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 14 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 14 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 13 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 13 %)