Rumonge : Des bandits armés s’en prennent aux pêcheurs burundais


Trois moteurs, un bateau de pêche et tout son contenu ainsi que 4 téléphones portables, voilà les biens volés à des pêcheurs burundais la nuit dernière dans le lac Tanganyika. Les auteurs de ce forfait étaient 2 hommes armés de kalachnikovs qui se sont dirigés vers le Congo voisin selon un représentant des pêcheurs.



Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 17 : 59 : 17
a

Deux personnes armés de 2 fusils de type kalachnikov et à bord d’une pirogue sont ceux-là qui ont commis ce banditisme vers 1h du matin de ce jeudi 10 décembre 2015 selon les victimes. Les victimes sont des pêcheurs burundais qui recherchaient les poissons dans les eaux burundaises du lac Tanganyika côté Karonda.

Ces présumés bandits ont d’abord pris un bateau de pêche et son moteur et tout ce qu’il contenait, un bateau dont ils se sont servis pour voler 2autres moteurs et 4 téléphones portables selon Gabriel Butoyi, président de la Fédération des pêcheurs et Fournisseurs de Poissons au Burundi.

La marine burundaise positionnée à Rumonge est intervenue, mais c’était trop tard. Gabriel Butoyi indique que les auteurs de ce banditisme avaient déjà pris le large vers le Congo voisin avec leur butin d’une valeur d’environ 18 millions de francs burundais.

Au moment où cette fédération était encore à la recherche de 7autres moteurs d’une valeur d’environ 20 millions de francs burundais volés dans les eaux du Tanganyika côté Magara et Gitaza la nuit de dimanche à lundi dernier et qui auraient pris le chemin de la RDC, Gabriel Butoyi demandent à ses frères congolais de s’activer à retrouver ces biens volés afin de les remettre à leurs propriétaires burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

200 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Le début de l’année devrait être prometteur,(popularité : 3 %)