Le RENODH plaide pour la réouverture de l’espace d’opinion des médias fermés pour une information pluraliste et équilibrée




Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 18 : 09 : 12
a

En ce 10 décembre 2015, jour de la célébration des droits de l’homme, journée qui coïncide avec la célébration de 20 ans de l’Office du Haut-Commissariat des Droits de l’Homme au Burundi, le Réseau National des Observateurs des Droits de l’Homme interpelle les autorités politique et judiciaire à rouvrir les médias fermés. Certains leaders de la société civile et des partis politiques qui ont pris le chemin de l’exil, devraient encore exercer leurs activités.

Aux protagonistes dans le conflit burundais de recourir aux médicaments que sont le dialogue et la négociation jadis expérimenté. Jean Pierre Havyarimana, Vice-président de ce réseau, indique que le pluralisme d’idées doit refaire sa place au Burundi, en ce moment où la situation politico-sécuritaire n’est pas bonne au Burundi.

Havyarimana note que la liberté d’expression et d’opinion sont en constante régression. Chaque jour, on ne fait que compter le nombre d’actes irréfléchis de certains burundais, ajoute–t-il. Qu’aucun crime ne soit plus commis au Burundi, tel est le vœu le plus cher à ce réseau des droits de l’homme au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

141 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 21 %)

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 7 %)

Reprise du procès Mbonimpa ce jeudi ,(popularité : 5 %)

L’Ubj indignée des convocations intempestives des journalistes ,(popularité : 5 %)

Bientôt un projet de loi pour lutter contre les violences basées sur le genre,(popularité : 4 %)

Tourisme : Des veilleurs non rémunérés au Parc National de Ruvubu,(popularité : 4 %)

L’Olucome menacée de suspension, alerte Gabriel Rufyiri,(popularité : 4 %)

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC,(popularité : 4 %)

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC,(popularité : 4 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 4 %)