Bujumbura satisfait des consultations menées avec l’UE


Le Gouvernement Burundais se réjouit des consultations menées ce mardi avec l’Union Européenne. Il promet de poursuivre son engagement en matière de promotion de la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme,…



Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 20 : 40 : 13
a

Dans le communiqué sorti ce mercredi, le Gouvernement Burundais se dit satisfait de la réunion tenue dans le cadre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou, ’’parce qu’elle a permis de relancer le dialogue entre lui et l’Union Européenne’’.

Ce communiqué signale que la délégation Burundaise a donné tous les gages de bonne volonté du Gouvernement quant au renforcement de la bonne gouvernance, de la situation des droits de l’homme, et de l’État de droits.

Quoique l’Union Européenne ait fait fi, dans sa déclaration, des positions exprimées par la délégation burundaise, ’’il est à noter qu’aucune sanction n’a été prononcée’’, lit-on dans ce communiqué du Gouvernement Burundais.

Le Gouvernement Burundais assure qu’il va continuer à mettre en œuvre les engagements pris pour une mise en œuvre jusqu’au début du mois de février 2006, dans le respect des standards internationalement reconnus en matière d’enquêtes judiciaires et de conduite de processus nationaux de dialogue.

L’Union Européenne ne partage pas cette position

Dans son communiqué, l’Union Européenne n’a pas caché sa insatisfaction quant aux réponses apportées par la délégation burundaise face à ses inquiétudes, en matière de bonne gouvernance et de respect des droits de l’homme.’’ Les positions exprimées par Bujumbura ne permettent pas de remédier aux manquements de son partenariat’’. L’Union Européenne a annoncé qu’elle prendra des mesures appropriées. ’’ Tout dépendra de l’évaluation qui est faite des éléments fournis aujourd’hui par Bujumbura’’.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

245 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 70 %)

Burundi : Démocratie = Avoir un président Hutu selon le FNL,(popularité : 5 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 3 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 3 %)