Bujumbura satisfait des consultations menées avec l’UE


Le Gouvernement Burundais se réjouit des consultations menées ce mardi avec l’Union Européenne. Il promet de poursuivre son engagement en matière de promotion de la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme,…



Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 20 : 40 : 13
a

Dans le communiqué sorti ce mercredi, le Gouvernement Burundais se dit satisfait de la réunion tenue dans le cadre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou, ’’parce qu’elle a permis de relancer le dialogue entre lui et l’Union Européenne’’.

Ce communiqué signale que la délégation Burundaise a donné tous les gages de bonne volonté du Gouvernement quant au renforcement de la bonne gouvernance, de la situation des droits de l’homme, et de l’État de droits.

Quoique l’Union Européenne ait fait fi, dans sa déclaration, des positions exprimées par la délégation burundaise, ’’il est à noter qu’aucune sanction n’a été prononcée’’, lit-on dans ce communiqué du Gouvernement Burundais.

Le Gouvernement Burundais assure qu’il va continuer à mettre en œuvre les engagements pris pour une mise en œuvre jusqu’au début du mois de février 2006, dans le respect des standards internationalement reconnus en matière d’enquêtes judiciaires et de conduite de processus nationaux de dialogue.

L’Union Européenne ne partage pas cette position

Dans son communiqué, l’Union Européenne n’a pas caché sa insatisfaction quant aux réponses apportées par la délégation burundaise face à ses inquiétudes, en matière de bonne gouvernance et de respect des droits de l’homme.’’ Les positions exprimées par Bujumbura ne permettent pas de remédier aux manquements de son partenariat’’. L’Union Européenne a annoncé qu’elle prendra des mesures appropriées. ’’ Tout dépendra de l’évaluation qui est faite des éléments fournis aujourd’hui par Bujumbura’’.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

260 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
L’Est de la RDC, fief des opposants et des pros du pouvoir de Bujumbura ,(popularité : 11 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 10 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 7 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 7 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 7 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 7 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 7 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 7 %)

Il est dans la ligne de mire de la justice Belge ,(popularité : 7 %)

Les upronistes sont-ils uniquement les salariés de la première vice-présidence ?,(popularité : 7 %)