Muyinga : Panique au centre de Mugano à Giteranyi à la suite du passage d’hommes armés




Par: Isanganiro , lundi 14 décembre 2015  à 20 : 11 : 17
a

Des crépitements d’armes à feu ont retenti entre 19h et 19h30min, dimanche au centre de négoce de Mugano en commune Giteranyi. Des hommes armés ont enfermé dans un cabaret ceux qui
étanchaient leur soif et ont commencé à tiré en l’air pour disperser le reste des habitants du centre pour empêcher qu’ils portent secours aux hommes en cabaret, a-t-on appris de Froride Nduwayezu, administrateur de la commune Giteranyi.

La nuit a été longue, dit un témoin sur place, les hommes armés ont tiré beaucoup de balles et sont partis sans être inquiétés, ajoute la même source.

Les administratifs disent que ce sont des voleurs, qui restent jusque-là non identifiés. "Ce sont des voleurs, ils ont volé plus de deux millions de francs bu avant d’embarquer dans un véhicule non encore identifié", déclare l’administrateur de Giteranyi.

Les forces de l’ordre sont intervenus pour les traquer, malheureusement, ces bandits ne sont pas encore
connus, les enquêtes continuent, indique-t-elle.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

579 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 8 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 4 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 4 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 4 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 4 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 4 %)

La CIRGL prête à lutter contre l’exploitation illégale des minerais,(popularité : 4 %)

La collaboration entre medias et forces de l’ordre se cherche encore ,(popularité : 4 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 3 %)