« Le Gouvernement satisfait des déclarations de certains, mais indigné de celles des autres »




Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 12 : 20 : 08
a

Le Gouvernement du Burundi salue les réactions de certains de ses partenaires à propos des attaques de ce vendredi. Il condamne de même les déclarations de certains d’autres qu’il qualifie de « tendancieuses ».

Dans son communiqué, le Gouvernement souligne que les forces de l’ordre dans certains endroits, subissent ces derniers jours, des attaques « des groupes terroristes », qui n’épargnent pas les populations civiles ou les places publiques à grande concentration de personnes. Il se réjouit de la rapidité, l’efficacité et surtout le professionnalisme que les forces de l’ordre ont montré pour neutraliser ceux qu’il qualifie de « terroristes ».

Dans le même communiqué, le Gouvernement note et apprécie que la communauté internationale, à commencer par le conseil de sécurité des Nations Unies et l’Union Africaine ont condamné les auteurs de ces attaques tout en rappelant l’urgence d’un dialogue pour arriver à une paix durable et prévenir d’autres violences.

Toutefois, le Gouvernement s’étonne, à travers son communiqué, de l’amalgame entretenue par le Gouvernement Belge, qui tout en condamnant les violences de ceux qu’il appelle « assaillants »,affirme en condamnant gratuitement les forces de sécurité sur l’usage disproportionné dans leur riposte comme si la Belgique connaissait la quantité, la qualité et la nature des armes utilisées par « ces terroristes ».

Concernant le dialogue, le Gouvernement indique qu’il a déjà été lancé et que les Burundais tant de l’intérieur que de la diaspora sont appelés à y participer.« Il serait donc irresponsable de lier ce
dialogue aux groupes terroristes qui tuent aveuglement les citoyens innocents et qui méritent la condamnation unanime ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

196 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 13 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 9 %)

Le Burundi favorable à l’indépendance du Kosovo ,(popularité : 9 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 9 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 8 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 6 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 6 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 6 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 6 %)

La CENI de 2015 devrait inspirer confiance,(popularité : 6 %)