« Le Gouvernement satisfait des déclarations de certains, mais indigné de celles des autres »




Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 12 : 20 : 08
a

Le Gouvernement du Burundi salue les réactions de certains de ses partenaires à propos des attaques de ce vendredi. Il condamne de même les déclarations de certains d’autres qu’il qualifie de « tendancieuses ».

Dans son communiqué, le Gouvernement souligne que les forces de l’ordre dans certains endroits, subissent ces derniers jours, des attaques « des groupes terroristes », qui n’épargnent pas les populations civiles ou les places publiques à grande concentration de personnes. Il se réjouit de la rapidité, l’efficacité et surtout le professionnalisme que les forces de l’ordre ont montré pour neutraliser ceux qu’il qualifie de « terroristes ».

Dans le même communiqué, le Gouvernement note et apprécie que la communauté internationale, à commencer par le conseil de sécurité des Nations Unies et l’Union Africaine ont condamné les auteurs de ces attaques tout en rappelant l’urgence d’un dialogue pour arriver à une paix durable et prévenir d’autres violences.

Toutefois, le Gouvernement s’étonne, à travers son communiqué, de l’amalgame entretenue par le Gouvernement Belge, qui tout en condamnant les violences de ceux qu’il appelle « assaillants »,affirme en condamnant gratuitement les forces de sécurité sur l’usage disproportionné dans leur riposte comme si la Belgique connaissait la quantité, la qualité et la nature des armes utilisées par « ces terroristes ».

Concernant le dialogue, le Gouvernement indique qu’il a déjà été lancé et que les Burundais tant de l’intérieur que de la diaspora sont appelés à y participer.« Il serait donc irresponsable de lier ce
dialogue aux groupes terroristes qui tuent aveuglement les citoyens innocents et qui méritent la condamnation unanime ».




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

162 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)