Karonda : 9mois sans courant électrique




Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 12 : 23 : 15
a

Le centre Karonda réputé pour son commerce du poisson frais est privé de courant électrique depuis l’endommagement du transformateur de la place depuis mars de cette année. Les activités nécessitant du courant électrique sont au point mort et les habitants de cette localité s’indignent.

Depuis la surcharge intervenue sur le transformateur abaisseur de tension qui permettait les branchements électriques privés au centre Karonda, une surcharge qui a causé sa destruction au mois de mars 2015, toutes les activités nécessitant du courant électrique sont au point mort ou fonctionnent au ralenti.

Les poissonneries qui utilisent des frigos ont fermé ainsi que des cafétérias et la plupart des bars. Les salons de coiffure qui fonctionnent encore utilisent des plaques solaires et les moulins et autres machines électriques ont cédé la place à des machines à mazout mais à des prix élevés.

En effet, les moulins à mazout transforment le manioc en farine à 100fbu le kilo alors que le kilo était obtenu à 25fbu quand les moulins électriques étaient encore fonctionnels, se lamente Fride Ndagijimana, chef de secteur Karonda. Il en est de même pour la transformation des noix de palmistes ainsi que pour l’obtention de l’huile de palme où le prix de transformation d’un kilo a plus que doublé.

Au moment où les habitants de cette localité située à 15km au sud de la ville de Rumonge se lamentent qu’ils sont abandonnés à eux-mêmes, Jean Bosco Havyarimana, responsable de la Regideso dans le sud du Burundi, rassure :" Dans moins de deux mois, l’alimentation en courant électrique de ce centre en extension sera rétablie".

Ce responsable de la Regideso dans cette partie du Burundi explique ce retard par les processus de passation des marchés. Selon lui, on est actuellement en phase de livraison des transformateurs abaisseurs de tension commandés par la cette institution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

198 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 11 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 10 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 10 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 10 %)

Société : Anniversaire de la Radio Isanganiro, un ouf de soulagement aux familles de Cashi,(popularité : 10 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 10 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 10 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 10 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 9 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 9 %)