Le CNC demande aux professionnels des médias d’être vigilants




Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 12 : 26 : 26
a

Dans un communiqué de presse, le Conseil National de la Communication indique que le contexte politico-sécuritaire du moment constitue une source d’informations très sensibles à tel point que si les professionnels de l’information n’y font pas attention, il y a risque de tomber dans le sensationnel, l’exagération des faits pour certains et la banalisation de ces mêmes faits pour les autres.

Il en appelle ainsi les responsables des organes de presse de veiller au respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle. « Le journaliste est tenu à ne diffuser que des informations équilibrées et dont les sources sont rigoureusement vérifiées, » a mis en garde Richard Giramahoro, le président du CNC. Il ajoute que l’impact des propos diffusés ou publiés incombe non seulement à l’organe de presse les ayant diffusés ou publiés mais également à l’auteur des propos.

Le CNC rappelle dans ce communiqué de presse, aux journalistes étrangers que l’accréditation est un préalable avant tout travail sur le sol burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

166 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthoriques, indicateur d’une forte croissance





Les plus populaires
Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 14 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 5 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)