Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


L’ONG Refugees International dénonce le recrutement des réfugiés burundais au Rwanda par des groupes armés


Dans un rapport intitulé "Droit d’asile mis à mal : recrutement de réfugiés burundais au Rwanda", Refugees International pointe du doigt le "recrutement de réfugiés à l’intérieur du camp de réfugiés de Mahama (dans le sud-est du Rwanda), par des groupes armés, y compris des recrutements d’enfants".



Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 12 : 33 : 32
a

Selon l’ONG caritative Refugees International (RI) entre mai et décembre 2015, au moins 50 réfugiés du camp de Mahama ont informé séparément et indépendamment les autorités internationales et rwandaises qu’il y a des recrutements des réfugiés. « Au moins 30 burundais qui vivaient dans le camp des réfugiés de Mahama ont été arrêtés en RDC et ont révélé aux autorités internationales l’information du recrutement, » souligne le rapport.

Toujours d’après ce rapport, certains réfugiés burundais assurent avoir été menacés d’arrestation par des responsables rwandais après s’être plaints des tentatives de les enrôler de force.

Refugees International indique dans ce rapport que certains réfugiés interrogés ont affirmé que "ceux qui sont chargés du recrutement leur ont dit qu’ au mois d’août ils voulaient enrôler 5.000 personnes et celles qui avaient des notions militaires étaient la première cible". Les cadres internationaux ont confié à RI qu’entre octobre et novembre 2015, ils ont identifiés au moins six enfants âgés entre 15 et 17 ans qui ont été recrutés dans des groupes armés.

L’ONG appelle le Rwanda, accusé par le Burundi de soutenir un embryon de rébellion, à s’assurer que "tout recrutement de réfugiés cesse immédiatement". Elle exhorte aussi l’Union africaine (UA) et l’ONU "à sanctionner les acteurs - qu’ils soient burundais ou rwandais - violant le caractère civil et humanitaire du droit d’asile".

Le Burundi avait accusé le Rwanda voisin de soutenir la naissance d’une rébellion qui recrute des réfugiés burundais sur le sol rwandais.

Interrogée sur le rapport de Refugees International par Reuters, la ministre rwandaise de la gestion des crises et des réfugiés, Séraphine Mukantabana, a rejeté les accusations. "Il s’agit d’accusations sans aucun fondement" a-t-elle dit, en excluant le fait que des réfugiés quittent le camp parce qu’une organisation les recrute.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

296 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 18 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 6 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 6 %)

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu,(popularité : 5 %)

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle,(popularité : 5 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 5 %)

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade ,(popularité : 5 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 4 %)

Les habitants en mairie de Bujumbura dénoncent la persistance de l’insécurité,(popularité : 4 %)

Pour qui roule l’impunité au Burundi ?,(popularité : 4 %)