Six morts et cinq blessés dans un accident de roulage à Kaburantwa


Un accident de roulage survenu dans après-midi de ce mardi sur la route Bujumbura-Rugombo tout près de la paroisse Kaburantwa en province Cibitoke a couté la vie a six personnes, quatre sur le champ et deux autres en cours de route vers l’hôpital selon des témoins sur place. Les mêmes sources ajoutent que l’excès de vitesse serait àl’origine de cet accident. Un véhicule taxi de type kagongo s’est cogné contre un autre de type hiace et les deux se sont renversés.



Par: Isanganiro , mercredi 16 décembre 2015  à 21 : 31 : 08
a

C’était dans après-midi de ce mardi, vers seize heures, au moment ou un véhicule de type hiace venant de Bujumbura vers Mabayi s’est cogné contre un taxi qui était un peu devant et qui était dans la même direction vers Cibitoke.

Selon un motard qui attendait des clients tout près du lieu d’accident, le taxi a fait une petite déviation pour éviter un homme qui était à vélo et qui faisait des zigzagues en pleine route, et le véhicule de type hiace qui était derrière et qui voulait dépasser le taxi s’est alors cogné contre ce taxi et les deux se sont renversés sur les bords de la route, faisant quatre morts sur le champ et sept grièvement blesses.

En cours de route vers l’hôpital de Cibitoke, deux autres victimes ont succombé, faisant au total six morts.

« Les choses se sont passées en un laps de temps si bien que même ceux qui étaient avec moi au bord de la route ont été surpris par des cris et beaucoup de poussières au-dessus des deux véhicules renversés », ajoute ce motard qui s’est précipité pour secourir ceux qui étaient encore vivants.

« Nous avions imploré au chauffeur, depuis Bujumbura de diminuer la vitesse mais il semblait ne pas nous écouter. Il roulait vraiment à très grande vitesse, sinon, il aurait pu éviter ce taxi qui était devant nous, il était en train de rouler à une vitesse normale. J’ai perdu connaissance pendant qu’on nous retirait des carcasses de ces véhicules, je croyais que nous étions tous morts »,raconte l’un des passagers blessé et qui a été évacué comme les autres à l’hôpital pour être soigné plusieurs blessures sur les jambes et sur la poitrine.

Les cinq blessés qui restent à l’hôpital bénéficient des soins intensifs depuis leur arrivée mais deux d’entre eux se trouvent dans un état très critique puisqu’ils ont été fracturés les jambes et leurs familles pensent qu’ils nécessitent des opérations chirurgicales.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

332 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Hussein Radjabu introuvable à Mpimba,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Nord Kivu : Boycott de l’appel du M23 par la population ,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)