Un Chef de quartier du nord de la capitale sans trace


Le Chef de quartier SOCARTIE de la zone Kinama nous sommes en commune de Ntahangwa dans la Mairie de Bujumbura est sans trace depuis le début de la semaine en cours. La famille indique avoir mené des recherches partout mais en vain.



Par: Isanganiro , vendredi 18 décembre 2015  à 15 : 58 : 34
a

Il s’agit de Jean De Dieu KAZUNGU le chef de quartier SOCARTIE qui a disparu depuis lundi le 14 Décembre de cette année.

Selon l’épouse de cet Administratif à la base, il est parti comme d’habitude à son poste d’attache aux bureaux de la zone Kinama ce lundi matin, tout en disant à sa femme qu’il allait rentrer aux environs de 13 heures ce lundi même pour tenir une réunion à l’endroit des résidents dans ce quartier.

NDERAGAKURA Sapiens dit avoir téléphoné son mari à 15 heures passée de quelques minutes ; mais que son cellulaire est resté injoignable. Elle dit avoir attendu son mari jusqu’à la tombée de la nuit, mais qu’il n’est pas rentré.

Le lendemain la famille de KAZUNGU est partie à sa recherche dans tous les cachots et morgues des hôpitaux de la capitale Bujumbura, sans toutefois le trouver vivant ou sans vie.

La famille de KAZUNGU et les habitants du quartier SOCARTIE se demandent si le Chef de quartier est toujours vivant ou pas. Ils demandent cependant aux autorités hiérarchiques de mener des enquêtes pour que lumière soit faite sur le sort de KAZUNGU ; introuvable depuis lundi dernier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

604 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 22 %)

Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi ,(popularité : 8 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 8 %)

Il est grand temps que les autorités burundaises arrêtent la machine à tuer,(popularité : 7 %)

Attaque armée à Gihanga suivie d’arrestations ,(popularité : 7 %)

Bururi : Un vendredi meurtrier,(popularité : 7 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 7 %)

Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana,(popularité : 7 %)

Matana : Un présumé trafiquant des enfants appréhendé,(popularité : 7 %)

Burundi –Securité : Agathon Rwasa, inquiet de sa sécurité,(popularité : 7 %)