Père Noel donne la joie aux touts petits


En ce début des vacances du premier trimestre, certaines écoles ont organisé des fêtes pour enfant-écoliers, surtout ceux des crèches et de la maternelles. Une occasion qui rassemble les enfants, les parents et les enseignants. Les enfants prennent quelques semaines de répétitions pour une présentation de ce qu’ils ont appris durant trois mois.



Par: Isanganiro , vendredi 18 décembre 2015  à 19 : 25 : 51
a

Des enfants en uniforme d’école portant chacun un petit chapeau sur la tête, attendent impatiemment le père noël qui vient, tout doucement, fatigué et en costume rouge et blanc, portant des cadeaux sur le dos. Le père noël avance petit à petit salue les enfants, en leur disant qu’il vient de très loin et va leur donner des cadeaux aux enfants qui ont été sage toute l’année.

Une fois le père noël installé sur sa grande chaise les enfants de la 1er,2ième et 3ième maternelle commencent à chanter des chansons de bienvenu au père noël et aux parents. Le message lancé par ces enfants à travers des chants et des poèmes est très riche. Ils parlent des nombres, des lettres de l’alphabet, des parties du corps, de l’environnement qui les entourent.... ; mais aussi de l’amour envers la famille, les amis et l’école.

« Je suis heureuse de voir mes deux petits enfants en train de réciter des poèmes d’amour à Papy, Mamy, Dady …. Je me rends compte combien ils ont grandi » dit une grand-mère qui a été invité par ses deux petites filles.

Après le spectacle tous les enfants reçoivent des cadeaux. Les filles ont des poupées, les garçons des voitures. La séance de distribution des cadeaux se termine par le partage autour d’une limonade dans une ambiance que les enfants savent très bien agrémenter.

A l’école primaire et maternelle "Les Pepins" au quartier 9 de la zone Ngagara en commune Ntahangwa, une des encadreurs de cette école a confié au reporter d’Isanganiro que cette fête du père noël est très important pour les enfants. Ils sont très motivés travailler dur pour montrer aux parents ce qu’ils ont appris, à travers des spectacles ; mais surtout pour recevoir une récompense du père noël.

Un parent qui a requis l’anonymat a expliqué qu’il est très content d’avoir répondu à l’invitation de son enfant car il a vu combien il était très content et joyeux. « Ça a été une occasion de respirer un peu en ces jours où la sécurité dans les quartiers n’est pas totale et où les enfants vivent dans la peur » a t il précisé. Et d’ajouter avec humour "mais pourquoi le père doit toujours être un blanc ?".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

474 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : Les enseignants dénoncent un recensement mal organisé



a

CICR au Burundi : Bilan 2018



a

Bubanza : les autodidactes s’inscrivent à compte-gouttes



a

Cibitoke : des directeurs craignent le non achèvement de programmes



a

La SODEBASE plaide pour un leadership digne



a

Bubanza : les CEM ouvrent avec sept mois de retard



a

Muyinga : L’enseignement post fondamental prêt à l’examen d’État nouveau système



a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires





Les plus populaires
Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 11 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 10 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 10 %)

Bururi : Les enseignants dénoncent un recensement mal organisé,(popularité : 9 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 9 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 8 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 8 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)