Ngozi/Vers la création des comités mixtes de communication entre jeunes


Les leaders des jeunes affiliés aux différents partis politiques opérationnels en Province de Ngozi sont en concertation pour se doter d’un comité mixte de communication entre jeunes afin d’échanger aux quotidiens sur les défis communs et ainsi éviter de tomber dans les violences.



Par: Isanganiro , vendredi 18 décembre 2015  à 19 : 14 : 49
a

En cette période post électorale, nous devons initier un dialogue permanent entre jeunes de la province de Ngozi pour éviter des confrontations éventuelles liées à une mauvaise communication, vœux de Jean Bosco Ndayimiye, membre de la ligue des jeunes Imbonerakure en province de Ngozi.

Pour ce leader au sein des Imbonerakure, si en pleine période électorale des échauffourées ont par endroit opposé les jeunes à cause des divergences d’opinion comme en commune de Marangara, Ruhororo et Nyamurenza, c’est à cause d’un défaut de communication entre leaders des ligues de jeunes.

Lors d’une rencontre d’évaluation sur l’état de la cohabitation politique dans cette province , les représentants des ligues des jeunes affiliés aux formations politiques comme le CNDD FDD, l’UPRONA, le FNL, le MSD, le FRODEBU,FRODEBU NYAKURI, la Coalition AMIZERO y’abarundi se sont convenus de créer leur cadre de communication permanente.

Jean Claude Nkurunziza du FNL estime qu’une communication entre leaders de jeunes permettra de corriger à temps le comportement de certains jeunes animés par l’excès de zèle.

Claver Ndayishimiye représentant le parti MSD en commune de Ruhororo rappelle que dans sa commune, avant les élections, des violences entre déplacés et résidents ont éclaté. L’accalmie a été possible grâce à un comité mixte d’échange sur les différents qui opposés ces déplacés à leur voisins, indique-t-il.

Les jeunes leaders des différents partis politiques de la Province de Ngozi se sont rencontrés jeudi sur initiative de l’Organisation Action d’Assistance des Jeunes Vulnérables pour le Développement(AJVD) appuyé par l’organisation américaine NED.

Alors qu’il était question d’échanger sur la cohabitation politique en période post électorale, des jeunes des partis ayant boycotté les élections comme le Sahwanya Frodebu et le Frodebu Nyakuri affirment plutôt que seul le dialogue sincère entre toutes les parties prenantes aux élections permettront d’assainir le climat politique.

Dans la coalition Amizero, leurs représentants regrettent des emprisonnements qualifiés d’ injustes dont leurs membres restent victimes malgré l’intégration de leur formation dans les institutions.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

204 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 16 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 3 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 3 %)