Les USA sanctionnent 4 autres personnalités Burundaises


1 politicien, président d’un parti politique de l’opposition, 1 militaire de grade Général récemment révoqué de l’armée Burundaise, et 2 cadres de la police nationale sont dans le collimateur des Etats-Unis. Ils sont visés pour leur rôle direct ou indirect dans la crise que traverse le Burundi.



Par: Isanganiro , samedi 19 décembre 2015  à 10 : 02 : 03
a

Selon cette décision du département américain, les 4 personnalités sont responsables des actions qui ont contribué à semer les troubles dans le pays. Cette décision souligne que les biens des personnes ci-dessous, qui sont sous la juridiction des Etats-Unis sont gelés et que toute collaboration avec ces personnes sur le sol américain est interdit.

Ces personnalités sont : Le Commissaire de police Gervais Ndirakobuca alias Ndakugarika : Il est visé pour avoir commis des exactions contre ceux qui se sont opposés au 3e mandat du président Pierre Nkurunziza. Selon le département américain, il a même tiré sur un manifestant à Musaga qui a immédiatement décédé.

- Le Général Léonard Ngendakumana : Celui-ci est visé pour avoir revendiqué les attaques à la grenade dans la ville de Bujumbura. Il a aussi, selon cette décision, continué à collaborer avec les responsables du coup d’Etat manqué du 13 mai, dont Godefroid Niyombare.
- Joseph Mathias dit Kazungu : Agent de la documentation, il est accusée collaborer avec les jeunes du parti au pouvoir imbonerakure, dans les arrestations et tortures des opposants au pouvoir.
Alexis Sinduhije : Président du parti Msd, il est pointé du doigt d’être à la tête de la rébellion. Il est aussi accusé de planifier les attaques à l’endroit de certaines autorités Burundaises.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

575 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye





Les plus populaires
Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève ,(popularité : 82 %)

Des chiens errants à Bubanza, un danger public,(popularité : 26 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 7 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 4 %)

Attentat contre le commandant du 311 ème bataillon commando,(popularité : 4 %)

Criminalité à Cibitoke : un enseignant tabassé, accusé de sorcellerie à Bukinanyana,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Plus de quatre millions volés dans la coopec à Buganda,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 3 %)

Y aurait-il une rébellion contre Bujumbura ?,(popularité : 3 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 3 %)