Un corps sans vie retrouvé dans la Rukoko, enterré à l’encontre des procédures normales


Ce corps sans vie a été vu dans la réserve naturelle de la Rukoko depuis ce jeudi selon certains témoignagesrecueillis sur place tandis que d’autres disent plutôt que cet homme aurait été tué ce vendredi et jeté dans la foret, d’autres encore indiquent qu’il aurait été malade seul et aurait succombé ensuite, une idée également lancée par l’administrateur de la commune Gihanga qui déplore le fait que le chef de colline Buringa s’est donné l’initiative de l’inhumer à l’encontre des procédures normales, un enterrement qui a eu lieu ce dimanche au cimetière de Mpanda , tout près du lieu ou il été trouvé.



Par: Isanganiro , dimanche 20 décembre 2015  à 19 : 18 : 39
a

Selon un témoin rencontré à Buringa ce dimanche, c’était un homme d’à peu près soixante ans, en pantalon jeans et une chemise noirâtre. Son corps a été vu allongé en pleine brousse, recouvert de mouches et déjà puant. Les personnes qui l’ont vu ont alerté le chef de colline Buringa qui, à son tour a averti l’administrateur communal.

« Nous ne pouvons pas connaitre le jour de sa mort mais nous pensons qu’il aurait perdu sa vie jeudi ou vendredi. Et puis, il ne présentait aucune trace sur son corps, il n’a pas été identifié. On ne peut non plus savoir s’il aurait été tué ou s’il serait mort d’une maladie », raconte un témoin rencontré à Buringa ce dimanche.

Ce corps sans vie enterré ce dimanche par les élus collinaires a été découvert tout près d’un hangar de stockage de riz à Kagaragara sur la colline de Buringa, en bas de la route Bujumbura-Rugombo, dans la réserve de la Rukoko.

« Je pense qu’il était veilleur sur ce hangar. Il aurait été malade seul et a fini par mourir. Je pense que personne ne l’a tué ! mais il fallait faire des enquêtes et tout au moins connaitre son identité », indique une autre source proche de la Rukoko.

Un officier de police judiciaire qui s’est rendu sur les lieux pour faire le constat n’a pas voulu réagir à propos et indique que seul l’administrateur communal peut s’exprimer. Ce dernier précise que cet homme n’a pas été identifié mais qu’il serait un berger ou un fournisseur herbes (umwahizi) qui aurait été malade et qui serait mort.

Léopold Ndayisaba ajoute que certains patrons qui élèvent des vaches à Buringa ont la mauvaise habitude d’abandonner leurs ouvriers quand ils sont dans un état de santé critique. « Nous connaissons beaucoup de cas pareils. Il y en a même que nous sauvons et que nous évacuons à l’hôpital quand c’est encore possible », ajoute-t-il.

L’administrateur de Gihanga révèle qu’il a été surpris d’entendre que les élus collinaires de Buringa ont inhumé ce corps alors qu’il leur avait recommandé de l’amener dans la morgue pour lancer des communiqués visant à chercher son identification et pour que sa famille puisse y arriver « J’ai demande à l’OPJ de convoquer le chef de colline Buringa, qu’il explique ce qu’il a fait », indique cette autorité communale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

402 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit





Les plus populaires
Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 52 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 7 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 6 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Le groupe Lion Story filé et empêché de travailler correctement,(popularité : 3 %)

Une personne blessée et huit autres arrêtées à Musaga,(popularité : 2 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 2 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 2 %)