La jeunesse qui innove doit être soutenue au Burundi




Par: Isanganiro , lundi 21 décembre 2015  à 16 : 27 : 20
a

"La jeunesse doit être impliquées dans la prise de décision pour avoir accès aux ressources dont dispose le Burundi, les utiliser, les développer pour contribuer au développement économique du pays. Cette même jeunesse doit créer un réseau de communication et d’échange entre les jeunes qui créent et qui innovent avec les institutions financières comme les banques , les micro-finances et les décideurs pour les encourager à développer leur potentiel", indique Dieudonné Nahimana, responsable de l’organisation des jeunes NEW GENERATION.

Pour lui, l’entrepreneuriat n’intervient pas seulement dans les entreprises, le Burundi étant un pays d’agriculteurs et éleveurs, la terre est à la base de son développement par l’entreprenariat. "Son sol et son sous - sol riche doivent être transformés et développés", ajoute le responsable de New Generation

« Toute crise est une opportunité pour apprendre. la jeunesse burundaise ne doit pas prendre cette crise comme un prétexte, mais au contraire, une motivation pour redoubler d’effort et continuer dans la lancée du développement économique" souligne Dieudonné Nahimana, ajoutant qu’il faut toujours lutter et ne pas croiser les bras devant une crise qui tend à ramener les jeunes en arrière.

D’après lui, la jeunesse est capable et doit être impliquée alors que l’Etat doit soutenir en priorité les jeunes qui innovent, car il n ya pas de développement durable sans l’implication de la jeunesse. "Celle-ci doit croire en elle-même et utiliser son intelligence et son énergie pour pouvoir développer ce petit pays très riche mais avec une population pauvre", ajoute-t-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

192 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 62 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 23 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 23 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 22 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 20 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 20 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 20 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 20 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 20 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 20 %)