Burundi : Pas de génocide, pas de troupes étrangères


Dans un communiqué de ce mardi, 23 décembre 2015, le Conseil National de Sécurité rassure qu’il n’y aura plus de génocide au Burundi et s’oppose au redéploiement des troupes de l’Union Africaine au pas.



Par: Isanganiro , mercredi 23 décembre 2015  à 14 : 29 : 50
a

Le Conseil National de Sécurité (CNS) « rassure la communauté tant nationale qu’internationale qu’il n’y aura pas de génocide au Burundi. La mise en œuvre des accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation en constitue une balise », peut-on lire dans le communiqué.

Selon le CSN, la psychose de génocide imminent relève des mensonges et rumeurs véhiculées par le mouvement des putschistes pour attirer l’attention de la communauté internationale et en faire un fonds de commerce.

Le CNS oppose un non catégorique à la décision du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine, du 17 décembre 2015, de déployer une mission de prévention et de protection sur le sol burundais. « Le génocide qui justifierait ce déploiement est une machination des détracteurs du gouvernement », explique le CNS.

Le conseil réaffirme que le pays est capable de protéger sa population. Il estime qu’en tant qu’un des contributeurs de troupes en Afrique et ailleurs, le Burundi est capable d’assurer la sécurité de sa population.

Le Conseil National de Sécurité réunit les hauts responsables en charge des questions de sécurité dont le Président de la République Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

262 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 5 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 5 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 4 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)