Burundi : Pas de génocide, pas de troupes étrangères


Dans un communiqué de ce mardi, 23 décembre 2015, le Conseil National de Sécurité rassure qu’il n’y aura plus de génocide au Burundi et s’oppose au redéploiement des troupes de l’Union Africaine au pas.



Par: Isanganiro , mercredi 23 décembre 2015  à 14 : 29 : 50
a

Le Conseil National de Sécurité (CNS) « rassure la communauté tant nationale qu’internationale qu’il n’y aura pas de génocide au Burundi. La mise en œuvre des accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation en constitue une balise », peut-on lire dans le communiqué.

Selon le CSN, la psychose de génocide imminent relève des mensonges et rumeurs véhiculées par le mouvement des putschistes pour attirer l’attention de la communauté internationale et en faire un fonds de commerce.

Le CNS oppose un non catégorique à la décision du Conseil Paix et Sécurité de l’Union Africaine, du 17 décembre 2015, de déployer une mission de prévention et de protection sur le sol burundais. « Le génocide qui justifierait ce déploiement est une machination des détracteurs du gouvernement », explique le CNS.

Le conseil réaffirme que le pays est capable de protéger sa population. Il estime qu’en tant qu’un des contributeurs de troupes en Afrique et ailleurs, le Burundi est capable d’assurer la sécurité de sa population.

Le Conseil National de Sécurité réunit les hauts responsables en charge des questions de sécurité dont le Président de la République Pierre Nkurunziza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

285 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 100 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 12 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 8 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 7 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 7 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 7 %)