Que c’est dur de passer par Nyaruhongoka pendant la pluie


Les voitures ont des difficultés de passer par cette voie qui mène vers Rumonge à une trentaine de kilomètres de Bujumbura, la capitale burundaise. Certains habitants de la localité trouvent du travail pendant ou après la pluie, en faisant le dépannage des véhicules.



Par: Isanganiro , jeudi 24 décembre 2015  à 19 : 27 : 26
a

Nous y sommes passés le 19 décembre vers le soir. Il venait de pleuvoir. Plusieurs véhicules étaient garés de part et d’autre d’un endroit où une montagne venait de s’écrouler dans la route. Les uns se rendaient à Bujumbura, d’autres en direction de Rumonge au sud.

Les habitants ont de la peine à enlever la boue de la route qu’ils doivent déverser dans le Lac Tanganyika. Mais c’est un job aussi. Face à une voiture qui est coincée dans la boue, on doit d’abord discuter avec le propriétaire avant de la pousser et lui donner le feu vert pour continuer.

L’ambiance d’après la pluie à cet endroit précis est qu’il y a un grand embouteillage de véhicules qui attendent de poursuivre le chemin. Des voitures, des véhicules de transport de biens et des personnes, etc. Chacun semble pressé, mais sachant qu’il y a risque de s’embourber. La route est par ailleurs très fréquentée de par son caractère commercial.

Dans les environs de l’endroit embourbé, de grosses pierres sont massées. Elles proviennent elles aussi des montagnes surplombant le lac. Souvent elles cassent des maisons et détruisent les plantes quand elles dégringolent de ces montagnes.

La route Bujumbura-Rumonge qui est le prolongement de celle Bujumbura-Cibitoke figure sur la liste de celles qui doivent être construites. C’est celle-là même qui doit relier trois pays, le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi, dans la cadre de la coopération entre les pays de la Communauté Est Africaine.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

342 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  dimanche 27 décembre 2015   à 12 : 08 : 26

Y a-t-il eu des etudes ecologiques pour determiner l’impact de la route sur l’environnement (le lac, le sol,...) ?



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?



a

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi



a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba



a

Plus de 25 chèvres atteintes par la peste à Bubanza



a

Qui a attribué les parcelles au bassin d’écrêtement de Buterere ?



a

La RN 17 devenue impraticable





Les plus populaires
Burundi : Une stabilisation des rives en étapes ?,(popularité : 10 %)

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse ,(popularité : 3 %)

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies,(popularité : 3 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 3 %)

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie,(popularité : 3 %)

La mairie de Bujumbura demandent aux mécaniciens d’aérer les rues de Buyenzi ,(popularité : 3 %)

Des centaines de maisons détruites par l’innondations de la Rusizi dans Mutimbuzi ,(popularité : 3 %)

Mutambara : La démolition des maisons continue,(popularité : 3 %)

Le lac Tanganyika toujours sous menace de pollution,(popularité : 3 %)

Kijejete a encore glissé,(popularité : 3 %)