Burundi : Le parlement rassure l’UA qu’il n’y aura pas de génocide


Dans un communiqué de ce mercredi 23 décembre 2015, les deux chambres du parlement rassurent l’Union africaine qu’il n’y a pas de génocide en préparation au Burundi.



Par: Isanganiro , vendredi 25 décembre 2015  à 07 : 33 : 02
a

Le parlement burundais indique qu’il n’y a ni génocide en préparation, ni génocide en cours. Il attire l’attention de l’UA sur le risque de manipulation des concepts par certains acteurs pour des intérêts inavoués.

Les deux chambres du parlement estiment que les forces de l’ordre et de sécurité sont à mesure d’assurer la sécurité sur tout le territoire national.

Cependant, le parlementaire appelle le gouvernement à plus de souci de garantir à tout un chacun la sécurité et le traitement conforme à la loi. Il interpelle la commission mise en place pour faire la lumière sur ce qui s’est passé le 11 décembre 2015 – près de 80 personnes ont été tuées - à travailler professionnellement et à finir son travail dans les délais fixés.

C’est dans un communiqué final du débat parlementaire du 21 décembre courant. Les parlementaires s’étaient réunis dans le palais des congrès à Kigobe pour faire entendre leur position sur la décision du Conseil Paix et Sécurité de l’union Africaine- du 17 décembre - d’envoyer une force pour prévenir le génocide et la protection des civiles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

238 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ALIDI HICUBURUNDI   ce  samedi 26 décembre 2015   à 09 : 36 : 08

ntabashingamateka muburundi baserukira abanyagihugu,bose kuri reta ya nkuru baserukira indazabo gusaaa,abanyagihugu bichwa buri munsi bakavuga ko ata bwichanyi buriko buraba nukuri mwebwe mumenye ko muriko murya umuhero kandi muzokwishura ayomaraso yabo mwari guserukira.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 22 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 11 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 10 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 10 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 9 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 9 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 9 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 6 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 6 %)