Samedi, un jour de mobilisation contre la venue des troupes étrangères




Par: Isanganiro , samedi 26 décembre 2015  à 19 : 14 : 24
a

A l’ appel du ministère de l’ intérieur, des milliers de Burundais sont descendus dans les rues dans toutes les provinces du pays pour manifester leur désaccord sur la décision du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine pour l’envoi d’une force étrangère pout la protection du Burundi.

Dire non à l’ envoi des troupes de l’ UA au Burundi, c’ est le message véhiculé dans ces manifestations. Dans la capitale Bujumbura, la marche manifestation a débuté à la place de l’ indécence pour finir à la plage près du port de Bujumbura.

Le premier vice président qui s’ était joint aux manifestants a appelé l’ Union Africaine à annuler sa décision d’ envoyer des troupes de prévention et de protection au Burundi. Selon lui, le Burundi dispose des forces de défense et de sécurité capables d’ assurer la sécurité à tous les burundais.

"Le Burundi combattra toujours tous les fauteurs de troubles", a martelé Gaston Sindimwo. Il exhorte l’ UA à ne pas prêter oreille attentive à des politiciens qui profèrent de fausses informations pour arriver à leurs fins.

D’autres autorités se sont rendues à l’ intérieur du pays pour encourager les manifestants. Le deuxième vice président était à Muranvya, le président de l’ Assemblée National à Gitega et le président du Sénat à Bubanza. Dans d’ autres provinces, les gouverneurs ont piloté les manifestations.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

334 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Nyanza-Lac : Vers le dénouement définitif de la crise à l’église de pentecôte ?,(popularité : 3 %)

Vers la mutation des administrateurs des communes urbaines ? ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)